• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Portes ouvertes des Sources de Soultzmatt (Haut-Rhin) : à la découverte de la fabrication de la Lisbeth

L'eau de source Lisbeth, l'un des produits phare des Sources de Soultzmatt, a livré ses secrets de fabrication aux visiteurs à l'occasion des portes ouverts de l'entreprise, dimanche 2 septembre. / © Vincent Voegtlin/MAX PPP
L'eau de source Lisbeth, l'un des produits phare des Sources de Soultzmatt, a livré ses secrets de fabrication aux visiteurs à l'occasion des portes ouverts de l'entreprise, dimanche 2 septembre. / © Vincent Voegtlin/MAX PPP

Près de 3 000 visiteurs ont parcouru l'usine de fabrication des Sources de Soultzmatt, dimanche 2 septembre. À l'ocassion des portes ouvertes de l'entreprise du Haut-Rhin, les curieux ont assisté aux coulisses de la fabrication de la légendaire Lisbeth.

Par V.P. avec Marie Pouchin

La Lisbeth, la Nessel, l'Elsass Cola... Ils connaissent les codes couleurs par cœur et surtout la marque, depuis toujours. Des visiteurs biberonnés aux boissons des Sources de Soulzmatt (Haut-Rhin) ont découvert, dimanche 2 septembre, les secrets de fabrication de l'entreprise à l'occasion de ses portes ouvertes.

Chacun à son poste, les employés de la maison font découvrir l'usine d'embouteillage aux curieux. 24 millions de bouteilles, soit le volume de dix piscines olympiques, sortent de l'établissement chaque année. Et cela fait longtemps que ça dure : la Lisbeth fêtera ses 100 ans en 2022.
 

Une entreprise plus que centenaire

Avec ses eaux gazeuses et ses boissons sucrées, l'entreprise de Soulztmatt règne sur la vallée depuis près de 150 ans. L'entreprise, fierté industrielle locale, est aussi une source de travail importante pour le secteur : dans la famille Krust, on y a travaillé pendant quatre générations. "J'ai besoin de revenir parce que ça fait partie de ma vie. Je suis à la retraite mais je reviens toujours ici," explique Bernadette Krust, une ancienne employée, en énumérant les membres de sa famille présents sur les photos des archives de la compagnie.
 

Assurer la pérennité de l'entreprise

Aujourd'hui, la PME emploie 41 salariés. Le chiffre d'affaires a doublé en moins de 20 ans : il est estimé aujourd'hui à 10,5 millions d'euros. "Le but, c'est bien sûr d'être rentable, mais l'argent que l'on gagne, on le réinvestit dans l'entreprise, indique Jacques Sérillon, le directeur des sources de Soultzmatt. On réinvestit ainsi 600 000 euros à un millions d'euros chaque année pour assurer la pérennité de l'entreprise. Il faut qu'elle soit encore là dans 200 ans!"

Des investissements qui permettent de créer de nouvelles boissons, comme la limonade de l'oncle Hansi, un breuvage haut de gamme destiné à l'exportation.
 
À la découverte de la fabrication de l'eau de Soultzmatt
Intervenants : Bernadette Krust, ancienne employée des Sources de Soultzmatt; Jacques Sérillon, directeur des Sources de Soultzmatt. - France 3 Grand Est - reportage : Marie Pouchin et Bernard Stemmer. montage : Julien Baudart.

 

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus