VIDEO. Haut-Rhin : une compagnie de bus troque son diesel contre un biocarburant à base d'huiles végétales usagées

VIDEO. Haut-Rhin : une compagnie de bus troque son diesel contre un biocarburant à base d'huiles végétales usagées ©France Télévisions

L'entreprise colmarienne Kunegel abandonne le diesel fossile. Ses 550 cars et bus seront bientôt alimentés avec du bio carburant, issu d'huiles végétales usagées.

Basée à Colmar, l'entreprise Kunegel choisit du biocarburant pour alimenter ses bus et autocars. Grâce à ce tournant, l'autocariste peut réduire drastiquement ses gaz à effet de serre et décrocher l'appel d'offre de la région Grand Est qui demande aux transporteurs scolaires plus d'efforts en matière d'écologie. 

A vue d'œil, on dirait de l'eau mais cela n'en est pas. Le liquide est en réalité un bio carburant. Ce diesel de synthèse, transparent et peu odorant, est produit à base d’huile végétale usagée. Il va bientôt remplir les réservoirs des 550 cars et autobus du transporteur Kunegel à Colmar.

Principal avantage : il convient aux moteurs des autocars. Taoufik Mazouz, le directeur du technocentre Kunegel, le confirme : "Le biocarburant se doit d'être compatible avec le constructeur de l'autocar. Pour nous, il n'y a aucune incidence par rapport au produit".

Economie en gaz à effet de serre et nouveau marché

L’argument massue de ce bio diesel, c’est qu’il permet de réduire de 85 % les émissions de gaz a effet de serre. Il est plus cher que son équivalent fossile. Un surcoût estimé à 3.000 euros par an et par véhicule. Mais cet effort a permis à l’autocariste de remporter des marchés de transports scolaires pour le compte de la région Grand Est.

"C'est une démarche engagée il y a plus de 10 ans", explique Daniel Kunegel, le président de LK - Voyages Kunegel, "cela correspond à notre engagement dans le développement durable dans un métier qui est particulièrement touché et concerné par cet aspect des choses".

Ce carburant 100% renouvelable nommé Izipure est produit à Rotterdam, aux Pays-Bas, puis distribué par un grand groupe français. C’est une nouvelle option pour favoriser la transition écologique.

Florian Mohand, le directeur transition énergétique Bolloré Energy Equipe précise : "Aux côtés de l'hydrogène, au côté de l'électricité, l'Izipure fait partie du mix énergétique. Aujourd'hui, les professionnels ont les choix énergétiques sur la table. Ils peuvent décider quelle solution est la plus adaptée à leurs besoins".

Les particuliers ne peuvent pas trouver ce biodiesel à la pompe. Il est strictement réservé aux professionnels.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité