Cet article date de plus de 6 ans

Vosges : attention dangers

Trois personnes ont perdu la vie dans le massif vosgien depuis le début de l'été. La montagne est dangereuse quand on est mal préparé. Le peloton de gendarmerie de montagne (PGM) du Haut-Rhin est particulièrement sollicité chaque été. Il s'entraînait ce matin entre le Hohneck etla Schlucht

Ne jamais lâcher la main d'un enfant sur un chemin de montagne escarpé. Éviter les sandales et préférer des chaussures de randonnée fermées... Ces conseils de prudence élémentaires, les sauveteurs en montagne ne cessent de les rappeler à une population pas toujours consciente des dangers qu'ils peuvent rencontrer dans les Vosges.

Autre exemple fréquent, l'escalade sauvage à des endroits particulièrement dangereux. Les gendarmes tombent régulièrement sur des alpinistes plus ou moins confirmés qui grimpent un peu n'importe où. Un randonneur allemand est mort le 11 juillet après avoir fait une chute d'une cinquantaine de mètres sur le sentier des Roches à Stosswihr. La victime est tombée en redescendant d'un éperon rocheux.
durée de la vidéo: 01 min 55
Le PGM sur le terrain ce matin
En cas d'accident, les sauveteurs du PGM répondent présents. Pour mieux faire face à toutes les situations, le peloton de gendarmerie de montagne était à l'entraînement ce jeudi matin. L'exercice consistait à récupérer un mannequin tombé d'un chemin de randonnée. 

Depuis le début de l'été, trois personnes ont perdu la vie sur le massif en pratiquant une activité de loisirs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne sécurité société