Cet article date de plus de 5 ans

Appel au financement participatif pour la création d'une chèvrerie en agriculture biologique

Sylvie Jacquinot lance un appel sur une plateforme de financement participatif afin d'installer un élevage de chèvres biologique à Courcelles-sur-Aujon (Haute-Marne). Dans le département de la Haute-Marne, il n'existe que deux éleveurs de chèvres.

© Stéphane Janeczko / France 3 Champagne-Ardenne
Cette Haut-Marnaise nourrissait ce projet depuis toute petite. Après des années de travail dans l'audiovisuel puis l'éducation, Sylvie Jacquinot est revenue à sa première idée : lancer un élevage de chèvres et vendre des fromages en direct.

En mars prochain, ses chèvres vont mettre bas pour la première fois. Mais il lui manque des fonds pour acheter le matériel de traite et de transformation. Ce projet de Sylvie est atypique en Haute-Marne. Les banques sont frileuses, mais selon sa conseillère à la Chambre d'agriculture, Sylvie a déjà fait une partie du chemin.

Pour s'assurer son pécule de démarrage, Sylvie a eu l'idée de présenter son projet sur une plateforme de financement participatif dédié au monde rural Miimosa.

Dès qu'elle le pourra, Sylvie fera construire sa fromagerie biologique et sa chèvrerie, Son installation devrait prendre cinq ans.

Voir notre reportage dans le JT 19/20 du lundi 12 janvier 2015 :

durée de la vidéo: 02 min 15
Financement participatif création chèvrerie agri biologique

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie agriculture bio