Une association recherche des financements pour restaurer l'intérieur de la basilique de Chaumont

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.L

Une basilique toute belle pour le prochain Grand Pardon, c'est la mission que souhaite mener à bien Innovatis Basilica. Cette jeune association veut rénover l'intérieur du monument religieux de Chaumont d'ici à 2029.

Innovatis Basilica a un peu plus de dix ans, dix ans pour convaincre et rendre son lustre d'antan à la basilique Saint-Jean-Baptiste de Chaumont. En effet, le prochain Grand Pardon aura lieu en 2029. Chaque fois que le 24 juin tombe un dimanche.

L'association compte déjà 60 membres. Présentation du projet en septembre, réunion publique fin octobre et première assemblée mi-décembre, Innovatis Basilica ne perd pas de temps.

"Chapelles, peintures, sculptures, dorures, travail de la pierre, ces trésors nécessitent une urgente restauration". Sur sa page Facebook, l'association en appelle à tous " mécènes et donateurs, votre action aujourd'hui sera portée pour les siècles par ce beau patrimoine". 
  
Le défi est de taille et les enjeux nombreux. Mais qui pour financer un tel projet ? Car le monument appartient à la ville. Un chantier à plusieurs millions d'euros, selon elle. Rien que la restauration des oeuvres d'art est estimée à 500 000 euros. 

Innovatis Basilica compte sur la générosité des paroissiens, des Chaumontais, sur l'aide de volontaires pour nettoyer, par exemple, la basilique. 

De son côté, le Grand Pardon continue d'étoffer son dossier au patrimoine mondial de l'Unesco. Cet événement unique au monde a d'ores et déjà le soutien officiel de la France même si le chemin est encore long.

Une inscription serait une immense reconnaissance pour Chaumont. Il faudrait donc un écrin à la hauteur. Une basilique flambant neuve ? Affaire à suivre...