Conflit entre la Préfecture et le département de Haute-Marne à propos du rassemblement de Semoutiers

La Préfecture de Haute-Marne a accepté ce jeudi soir d'accueillir un rassemblement évangélique des gens du voyage à Semoutiers, près de Chaumont. Une décision fermement critiquée par Nicolas Lacroix, le président du conseil départemental.

Mépris. C'est le terme qu'utilise le président du conseil départemental de Haute-Marne Nicolas Lacroix (LR) pour qualifier la décision de la Préfecture d'accueillir un rassemblement évangélique des gens du voyage du 19 au 26 août prochains. En 2016, le même événement, organisé par l'association "Vie et Lumière", avait accueilli 25.000 personnes –l'équivalent de la population de Chaumont- et 5.000 caravanes.

Interrogé par nos équipes, Nicolas Lacroix ne masque pas sa "surprise" et sa "colère", et que les 20 maires concernés "ne se mettront pas au service de l'Etat pour que le rassemblement se tienne au mieux".
 
De son côté, le Préfet de Haute-Marne invitée du 12/13 ce vendredi, Françoise Souliman affirme que le rassemblement aura bien lieu, avec ou sans l'aide du conseil départemental : "Nous avons des renforts nationaux, nous l'avons déjà fait. Le conseil départemental nous aidait uniquement pour baliser les arrivées, nous ferons sans."

Autre point de discorde, le remboursement de la part de l'Etat des sommes imputées à l'événement. Elle défend : "L'Etat a remboursé les sommes qu'il devait. Il a remboursé les agriculteurs dont les terrains qui avaient eu des ennuis sur leurs terrains."
 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité