Haute-Marne : le nouveau prix Goncourt Mohamed Mbougar Sarr attendu au salon du livre de Chaumont

Mohamed Mbougar Sarr vient d’être récompensé du prix Goncourt 2021 pour son roman “La plus secrète mémoire des hommes”. Il est programmé au salon du livre de Chaumont le 13 novembre prochain.

L’annonce est tombée ce mercredi 3 novembre : Mohamed Mbougar Sarr, romancier sénégalais, décroche le plus prestigieux prix littéraire français. L’auteur de 31 ans a séduit l’Académie Goncourt avec son roman La plus secrète mémoire des hommes.

Une annonce qui tombe à pic pour la ville de Chaumont. Du 11 au 14 novembre prochain, la ville organise son traditionnel salon du livre. Et l’auteur sénégalais fait partie de la programmation. Mohamed Mbougar Sarr figure au programme du samedi 13 novembre, à 14 heures, pour une rencontre littéraire intitulée “Vie d’artiste : de l’intimité à la fiction”. Il sera accompagné de l’auteure Maria Unda Souki.

La programmation ayant été établie bien avant l'annonce du prix Goncourt, l'équipe d'organisation du salon du livre de Chaumont attend néanmoins une nouvelle confirmation de la part de l'auteur.

Le plus jeune lauréat depuis 1976

Mohamed Mbougar Sarr naît en 1990 à Diourbel, au Sénégal. Élève studieux, il arrive en France après son bac pour étudier dans une classe préparatoire littéraire à Compiègne, avant d'intégrer l'École des hautes études en sciences sociales.

A 24 ans, il publie Terre Ceinte, son premier roman, qui lui vaudra le prix Ahmadou-Kourouma au salon du livre de Genève puis le grand prix du roman métis de Saint-Denis-de-la-Réunion. Il publiera ensuite deux autres romans, Silence du chœur en 2017, puis De purs hommes en 2018, avant d’écrire le l’ouvrage qui remportera le prix Goncourt 2021 : La plus secrète mémoire des hommes. A 31 ans, il devient alors le plus jeune lauréat du fameux prix littéraire depuis 1976.

Le Goncourt, un prix haut-marnais

C’est en Haute-Marne que le célèbre prix littéraire trouve ses origines. Goncourt est au départ le nom d’un petit village tout à l’est du département. Edmond et Jules, deux frères, viennent y passer la plupart de leurs vacances d’enfance et d’adolescence dans la demeure familiale. Comme leur père et leur grand-père, ils prennent le nom de Huot de Goncourt, en référence au village haut-marnais.

Très tôt, ils s’illustrent dans l’écriture et vivent rapidement de leur plume. Ils côtoient d’illustres écrivains tels que Charles Baudelaire ou Alphonse Daudet.

En 1862, les frères Goncourt décident par testament qu’après leur mort, leurs biens seraient vendus et que les recettes reviendraient à une « académie » chargée de rémunérer des hommes de lettres. Jules décède en 1870, puis Edmond en 1896. Le 1er mars 1900, l’Académie Goncourt est officiellement créée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature livres culture