Sport. Chaumont en Haute-Marne et le football américain, une vraie histoire d’amour

Les Phénix sont l'équipe de football américain créé à Chaumont, il y a 5 ans, elle compte 20 joueurs actuellement. / © AT
Les Phénix sont l'équipe de football américain créé à Chaumont, il y a 5 ans, elle compte 20 joueurs actuellement. / © AT

Ce dimanche 16 février 2020, les Phénix de Chaumont recevaient les Highlanders d’Epinal, mais cette rencontre n’est pas la première de football américain en Haute-Marne.

Par AT

Tout a commencé en 1960. L’armée américaine arrive à Chaumont en Haute-Marne, après des négociations de l’OTAN permettant aux Etats-Unis, alors en pleine Guerre Froide avec l’Union soviétique, de construire des bases aériennes. La base Chaumont-Semoutiers naît alors et permet à de nombreux soldats américains de connaître le département. Ils découvrent la culture française, mais importent aussi la leur et notamment le football américain.

Aux Etats-Unis, le football américain est le sport d'équipe le plus pratiqué, mais aussi le plus regardé. Le Super Bowl a,  par exemple le 2 février 2020, été regardé en direct par plus de 101 millions d'Américains. Il est aussi diffusé dans 180 autres pays dont la France. 
 

Les règles du football américain à la française

Les règles françaises sont quelques peu différentes des règles de la NFL (National Football League). En quelques mots, une équipe est composée de neuf joueurs, et est divisée en deux ceux qui attaquent et ceux qui défendent. Les attaquants disposent de 4 essais pour marquer les fameux touch down, qui consiste à passer la ligne d’embut adverse et ainsi marquer des points. Le ballon n’a pas nécessairement besoin d’être aplati contrairement au rugby. 
 
Les Phénix de Chaumont vise la montée en championnat l'année prochaine. / © AT
Les Phénix de Chaumont vise la montée en championnat l'année prochaine. / © AT


Un recrutement difficile

Pendant plusieurs années, ce sport ne fut plus pratiqué suite au départ de l’armée américaine. Mais c’était sans compter sur Kévin Matias, actuel président des Phénix de Chaumont, qui en 2015 a trouvé assez de volontaire pour monter une équipe : "Il est parfois difficile de trouver des joueurs, car la discipline reste assez confidentielle. L’équipe est composée de beaucoup de militaires et de gendarmes, d’année en année nous sommes donc amenés à perdre des joueurs, nos partenaires que ce soit le subway, cap2call et la ville de Chaumont nous aident donc à en trouver de nouveaux." 

Ce n’est pas un sport d’individualiste.
-Thomas Damoiseau, centre des Phénix de Chaumont

L’an dernier par exemple, l’un des joueurs, militaire qui officiait en Haute-Marne, a été muté à Montpellier, un autre est retourné en région parisienne pour intégrer des équipes de niveau supérieur, le niveau élite soit la ligue 1 du football américain en France. Difficile donc de remplacer ces joueurs à première vue. Mais pas forcément selon les supporters. Fidèles au poste depuis 5 ans, ils savent que les qualités techniques sont les bienvenues, mais c’est avant tout la mentalité et les valeurs de ce sport qu’il faut partager pour jouer chez les Phénix. 

Un avis partagé par Thomas Damoiseau centre de l’équipe : "J’ai joué au tennis pendant 18 ans, je voulais vraiment changer de sport et pratiquer en équipe. Si j’ai choisi le football américain, c’est pour ses valeurs de partages, de respect de l’adversaire, et de mise en avant de ses partenaires. Ce n’est pas un sport d’individualiste."
 
Au football américain et encore plus chez les Chaumontais, l’équipe prime sur l’individu. C’est d’ailleurs comme ça que son nom a été choisi. "Nous avons fait un vote à main levée et nous avons pris celui qui a eu le plus de voix. Ce n’était pas qu’à une seule personne de choisir. Si nous nous appelons les Phénix, c’est que nous sommes des battants, même menés au score ou dans la défaite nous ferons tout pour nous relever et gagner !" Explique Kévin Matias, le président du club.
 

La montée et le rerutement, deux priorités du club

Actuellement en régional 2, les phénix de Chaumont espèrent atteindre le niveau supérieur l’année prochaine. Mais les blessés sont nombreux cette année, il est donc important pour l’équipe de recruter. Car le nombre de joueurs dans l’équipe compte énormément pour disputer un match. Actuellement l’équipe compte 20 joueurs dont 16 aptes à jouer, si l’un d’eux se blesse et ne trouve pas de remplaçant sur la feuille de match, alors l’équipe ne pourra plus disputer les matchs du championnat. Le règlement est ainsi fait et une blessure peut donc être fatale pour une équipe. Les hauts-marnais amateurs de sport d’équipe de contact sont donc les bienvenus pour découvrir ce sport, et ce, toute l’année. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus