Haute-Marne: le marché de noël de Saint-Dizier ouvre ses portes malgré la Covid-19

Un marché de Noël en Champagne-Ardenne. 13 Chalets dédiés à l'artisanat sont installés à St Dizier jusqu'au 30 décembre. Une des rares villes du Grand Est à maintenir ses festivités de fêtes de fin d'année. Les autorités ont autorisées l'événement, très encadré sur le plan sanitaire.
 
Saint Dizier, en Haute-Marne est une des rares villes du Grand Est à maintenir ses festivités. 13 chalets sont présents pour accueillir les visiteurs tous les jours jusqu'au 30 décembre, de 11 h à 19 h, sauf le 25 décembre.
Pour Rachel Blanc, 1ère adjointe au Maire de St Dizier, cela a été possible grâce à la volonté des élus.
" Tout le monde est surpris par cette décision de nous laisser faire nos animations de Noël, mais nous avons du réussir à persuader les autorités que tout était fait pour accueillir le public dans un cadre sanitaire renforcé" explique Rachel Blanc.

Pour ouvrir son marché, Saint-Dizier a dû convaincre sa préfecture. Les chalets sont installés place Aristide Briand et espacés d'au moins quatre mètres. Tout est fait pour que les visiteurs ne se croisent pas explique l'élue. Il y a une sortie et une entrée pour accéder au marché de Noël. " La ville a recruté pour avoir une personne à l'entrée et une autre à la sortie pour compter le nombre de personnes" précise Rachel Blanc. Il y a bien entendu, un unique sens de circulation qui est fléché rajoute l'élue.

Pour une superficie de 800 m2, seulement 100 personnes sont admises, pas une de plus. Les 8 m2 de distanciation sont donc respectées souligne l'adjointe au commerce. La décision a été prise, qu'aucun lieu de restauration ou des chalets dédiés au commerce de bouche ne soient autorisés. " C'était aussi le compromis à trouver, reconnaît l'adjointe au commerce, car aucun lieu pouvan  autoriser le stationnement n'était à envisager". La ville a privilégié, un chemin entre les chalets qui ne permet pas des longs arrêts de pause ou des personnes pouvaient se concentrer en consommant une gaufre, une crêpe ou un vin chaud explique Rachel Brun.
 

La ville de St Dizier a préparé ce marché de Noël depuis le premier confinement. " Le maire Stéphane Brière m'a dit, "Rachel, je compte sur toi pour proposer des animations de Noël avec un vrai programme" se rappelle l'adjointe qui a tout fait pour que ces festivités puissent avoir lieu. Au programme, plusieurs animations et pour chaque événement, un protocole sanitaire mis en place, c'est sûrement ce qui a convaincu le sous-préfet qui a autorisé l'ouverture de ces festivités rajoute Rachel Blanc.

Le programme a débuté ce samedi 05 décembre, au départ de la place de la République, avec la déambulation de la Saint-Nicolas, dans sa calèche tirée par des chevaux avec une distribution de papillotes dans les rues de Saint-Dizier. " Cette déambulation est très bien encadrée comme sera celle qui va suivre dimanche consacré aux déambulations des elfes" précise l'adjointe.

Les autres semaines d'autres animations sont à découvrir comme celles installées au parc Winston Churchill, revisité par les écoliers de la ville qui ont imaginé un sentier consacré aux contes. Cette balade est à découvrir jusqu'au 31 décembre. Durant les vacances scolaires, toujours dans ce parc des promenades en poney pour les enfants sont maintenues les dimanches 13 et 20 décembre.
Mais l'événement qui est très attendu par les enfants est bien évidemment l'arrivée du Père Noël, le samedi 19 décembre. Le père Noël va pouvoir distribuer, dans les rues de Saint-Dizier, des pains d’épices et des clémentines" se réjouit Rachel Blanc. 
 

" Nous avons dû réduire nos animations, mais le reste du budget normalement alloué à cette période a été investi dans les illuminations de la ville qui a mis le paquet" précise la chargée de l'événement, comme l'initiative de redonner vie, pendant quelques semaines à des magasins fermés. " Nous avons fait appel à une entreprise parisienne, spécialisée en fabrication d'automates qui nous a crée des décors magnifiques, comme des ours géants, des cerfs, mais aussi des personnages qu'il faut absolument venir découvrir" conclut Rachel Brun.
 

Un budget conséquent pour réussir cela. " 100 000 €, la somme est similaire à celle de l'année dernière. De quoi renforcer la féerie de Noël en parant la ville de mille et une couleur et de profiter d'un moment magique qui accompagne les fêtes de fin d’année.

Un parcours scintillant à découvrir librement, malgré le coronavirus et sans dérogation à partir du 15 décembre.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société noël événements sorties et loisirs marchés de noël