Le blessé lors d'une opération de police à Saint-Dizier pourrait être mis en examen pour tentative de meurtre

Lors d'une opération de police ce 4 février, les forces de l'odre ont été prises pour cible, puis ont riposté. Blessé, l'auteur des tirs a été interpellé et placé en garde à vue. Il risque la mise en examen pour tentative de meurtre sur agent dépositaire de l'autorité publique.
Il était 6h30 ce 4 février lorsque des coups de feu ont retenti dans l'avenue du général Giraud à Saint-Dizier. Venues pour effectuer une interpellation dans le cadre d'une enquête menée par la police judiciaire de Nancy, les forces de l'ordre auraient été accueillies par des coups de feu.
 
En ripostant, les policiers auraient blessé le tireur à l'épaule, qui a été interpellé et placé en garde à vue. Ce 5 février, le parquet de Dijon a entendu le suspect. Un juge d'instruction pourrait le mettre en examen pour tentative de meurtre sur agent dépositaire de l'autorité publique. A noter que pour une tentative de meurtre sur une personne, un suspect peut encourir jusqu'à 30 ans de réclusion. Cette peine peut aller jusqu'à la perpétuité lorsqu'il s'agit d'un agent de police.

Sur place, nos équipes ont rencontré un proche du tireur. Selon lui, l'auteur des coups de feu aurait été "surpris" par l'arrivée de la police. Il pensait avoir affaire à des cambrioleurs.

Selon le procureur de la république de Chaumont, l'individu est âgé d'une quarantaine d'années. Le quadragénaire est "un peu connu" connu des services de police, toujours selon le procureur. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité faits divers