Un python de grande taille est actuellement recherché à Cerisières (Haute-Marne). Ce mardi 16 mai, un avis a été placardé dans tout le village invitant à immédiatement contacter les pompiers si le serpent était aperçu.

[Mise à jour en date du vendredi 19 mai : le serpent a été retrouvé mort dans le village voisin.]

Que se passe-t-il en Haute-Marne ? Après un crocodile en 2022 (jamais retrouvé depuis), c'est au tour d'un python ("environ trois mètres") d'y être aperçu.

Une partie de Jumanji qui a mal tourné, ou simple (mais regrettable) abandon d'animal exotique qui a grandi en captivité, l'origine de l'animal est inconnue. Mais sa présence semble avoir été suffisamment attestée pour que la mairie appelle tout le village de Cerisières (85 âmes recensées en 2020) et qu'un avis soit placardé un peu partout avec tampon de l'autorité municipale.

"Madame, monsieur. Un serpent, type python, environ 3 mètres a été vu ces jours-ci traversant la route au niveau de la comble de la femme morte (montée de Cerisières par Provenchères). Si vous le [rencontrez], contacter aussitôt les pompiers au 18 ou 112 avec votre portable." (voir carte ci-dessous)

L'ancien maire du village, Philippe Leseur, a été prévenu personnellement, au même titre que le reste de la population municipale. Contacté par France 3 Champagne-Ardenne, il raconte qu'"un python a été observé entre la commune de Cerisières en allant vers Provenchères-sur-Marne. Il y a une petite route, la RD86 exactement."

"Il mesure trois mètres de long, ils ne savent pas s'il est dangereux ou pas, et ils ne savent pas non plus comment il est apparu ici. Beaucoup de personnes l'ont croisé, y compris des cyclistes qui ont eu apparemment très peur. La gendarmerie et les pompiers sont au courant. L'adjoint qui m'a appelé m'a demandé de dire autour de moi que si quelqu'un l'observe, il faut prévenir immédiatement les pompiers pour le localiser et l'appréhender. Pour ne pas le laisser divaguer."

Sollicitée, la caserne de pompiers n'avait pas le temps de répondre aux questions. Quant aux gendarmes, via l'officière de liaison du groupement de gendarmerie de Chaumont (Haute-Marne), il est admis "qu'une personne nous a signalé qu'un autre individu aurait vu un python sur les lieux. On a demandé en renfort l'OFB [Office français de la biodiversité; ndlr] pour procéder à des recherches actives. Nous n'avons pas découvert l'animal, donc je ne peux pas confirmer s'il s'agissait vraiment d'un python ou pas." La végétation abondante complique les recherches. Surtout que le mauvais temps et le froid, pourraient ralentir son activité et ses déplacements.

France 3 Champagne-Ardenne avait déjà consacré un article à une couleuvre trouvée dans une voiture (en circulation) et une vipère sur un pied de vigne lors des vendanges.