Tourisme. En Haute-Marne, l'ambitieux projet "Animal Explora" est abandonné

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Normand
Nicolas Lacroix, le président du conseil départemental de Haute-Marne annonce l'abandon du projet "Animal Explorer"
Nicolas Lacroix, le président du conseil départemental de Haute-Marne annonce l'abandon du projet "Animal Explorer" © Maxime Meyer - France Télévisions

Nouveau revirement. Le projet Animal Explora est définitivement abandonné. Il devait être le fer de lance du développement du tourisme en Haute-Marne. Le président du conseil départemental Nicolas Lacroix l'a annoncé ce vendredi 17 décembre 2021.

Basé à Châteauvillain"Animal Explora" était le grand projet touristique en Haute-Marne de ces prochaines années : un ensemble comprenant un parc d'animations et de découverte autour du monde du vivant et une résidence hôtelière attenante au parc. On pensait l'affaire bouclée après 25 ans de discussions et de tergiversations. 11 millions d'euros d'études et d'expertises ont été dépensées ces dernières années. Pour rien donc. L'appel d’offre avait d'ailleurs pris fin le 4 décembre 2020. Et le projet retenu était plutôt séduisant ! 

Mais du temps a passé. "Le projet proposé par le groupement retenu ne correspond pas à l’esprit de ce qui avait été acté par le Conseil départemental en 2018 puis en 2019 " explique Nicolas Lacroix, le président de la Haute-Marne.

C'était un nouveau projet à 210 millions 

Le dernier projet "Animal Explora" avait été présenté en septembre 2019 aux élus de Châteauvillain. Une énième mouture d'un projet qui n'a cessé de fluctuer. A l'origine estimé à  58 millions d'euros, hors hébergements. L'appel d'offres avait été lancé le 4 octobre 2020 par le Conseil Départemental. Le projet global cette fois (c'est-à-dire avec la partie hébergement)  y était annoncé à  210 millions d'euros. L'ouverture n'était plus prévue en 2023 mais en 2025, au mieux. 

Mais le projet est arrêté d'un coup. "Le Conseil départemental ne veut pas d’un parc d’attraction dans le parc aux daims de Châteauvillain. On est plus proche d'un parc d'attraction," estime Nicolas Lacroix, le président du conseil départemental de Haute-Marne.

Dans le projet proposé par le groupement, il n’y avait pas ou peu d’animaux.

Depuis la loi sur le bien-être animal, il est difficile de lancer des parcs avec des animaux d’origine sauvage comme nous l'avions envisagé

Nicolas Lacroix, président du conseil départemental

 

Par ailleurs, l'argument de la concurrence entre les sites a également joué. "Le nouveau projet était proche d'un parc d'attraction, ce que fait déjà Nigloland. C'est à 30 km de Chateauvillain." 

C'est malgré tout un mauvais coup porté au tourisme régional. L'idée était de garder les touristes deux ou trois jours dans le secteur en leur proposant plusieurs offres tels que le mémorial Charles de Gaulle, Nigloland, le parc National ou encore les thermes. Mais il n'y aura pas "Animal Explora" ! 

Malgré tout, Nicolas Lacroix "promet de bonnes nouvelles pour le département de Haute-Marne très prochainement." Comme pour faire passer la pilule à tous ceux qui comptaient sur ce parc animalier pour développer l'économie touristique.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.