Idées de sorties : nos idées de randonnées à découvrir dans l'Aube, la Marne, les Ardennes et la Haute-Marne

Avec plus de 5.000 kilomètres de sentiers et d'itinéraires de promenade, la Champagne-Ardenne présente un grand choix de possibilités. Voici une sélection à découvrir avec les présidents de la Fédération Française de Randonnée dans la Marne, les Ardennes, l'Aube et la Haute-Marne.

Plus de 5.000 kilomètres de sentiers et d'itinéraires de promenade sont recensés en Champagne-Ardenne.
Plus de 5.000 kilomètres de sentiers et d'itinéraires de promenade sont recensés en Champagne-Ardenne. © Comité départemental de randonnée pédestre de la Marne

Les paysages sont multiples et variés en Champagne-Ardenne. Les découvertes sont touristiques, culturelles, artistiques, historiques, boisées ou encore humides. "Un panel multiple où les choix sont difficiles" comme le reconnaissent les quatre présidents de la Fédération française de randonnée en Champagne-Ardenne. Frédéric Brouet pour la Marne, Martine Lepage pour les Ardennes, Dominique Leblond pour l'Aube et Max Michel pour la Haute-Marne nous guident pour une découverte de leur département. Ils nous ont livrés des idées de randonnées accessibles pour ce début d'été. 

 

Randonner dans la Marne

Voici les trois propositions coup de coeur pour la Marne, de Frédéric Brouet.

Entre terre et eau. Nichés au creux d’un vallon, les étangs de Courville constituent une zone humide unique dans la région naturelle du Tardenois dominée par les bois, les vignes et les grandes cultures. Les étangs ont été creusés au XIIe siècle par les moines de l’abbaye d’Igny pour y exercer une activité piscicole. Ils sont inscrits dans la Charte des étangs conservatoires de Champagne-Ardenne. Ils ont permis jusqu’à la fin de l’Année 2009 d’assurer la reproduction du brochet et la fourniture d’alevins pour les rivières de la Champagne-Ardenne. La gestion des étangs a été confiée depuis le 1er janvier 2010 au Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne, conjointement avec l’Office national de l'eau et des milieux aquatiques, devenue l'Agence Française pour la Biodiversité.


A découvrir en chemin, l'église St Julien de Courville, le lavoir William Russel à Courville, les étangs de Courville, l'église de Mont-sur-Courville. Pour tous les renseignements : Office de tourisme de Reims, Bureau d’information touristique à Fismes, et la Féderation Française de randonnee de la Marne.

 

Randonnée très intéressante pour les amateurs de photos et d’observation de la faune sauvage avec les trois observatoires accessibles sur les étangs des Landres et du Grand Coulon. Les trois étangs (Landres, Grand Coulon et la Forêt) sont la propriété du Conservatoire du Littoral. Ils ont été classés Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage (RNCFS). Ils sont gérés par l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage et la Ligue de Protection des Oiseaux. 

Les observatoires ouverts au public permettent de voir les nombreux oiseaux (différents hérons, grèbes, canards et quelquefois les fameux pygargues à queue blanche) et animaux (écureuils, chevreuils, sangliers, etc...) qui y vivent. "Respectez bien les accès en restant sur les chemins balisés conçus pour découvrir ces richesses sans les déranger" rappelle Frédéric Brouet. A découvrir en chemin la Ligue de Protection des Oiseaux Champagne-Ardenne qui a son siège social à Outines, sur le site "Der Nature", à quelques centaines de mètres du lac du Der, l’un des plus grands lacs artificiels d’Europe.

"Cest une promenade à travers le vignoble champenois et la curieuse forêt autour de Chenay" explique Frédéric Brouet. Découverte du très beau village du massif de Saint-Thierry. Sur le plateau, l'itinéraire de randonnée frôle deux ouvrages militaires le Fort de Saint-Thierry (ruines) et la Redoute de Chenay (propriété privée). On passera tout d’abord à côté du fort de Saint-Thierry (appelé aussi fort de Pouillon car plus proche de ce village). Ce fort d’une surface de 5 hectar, en forme de losange, est construit en pierre de taille et meulière.. Il est actuellement la propriété de la commune de Pouillon qui tente de le protéger et de le valoriser dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale. Attention, il est tagué et dangereux d’accès sans guide précise la Fédération française de randonnée de la Marne. 

La Redoute de Chenay, de forme pentagonale, d’une surface de 3 hectares, est en excellent état : notamment son corps de garde. C'est une propriété privée et sa visite est exceptionnelle. Un parcours discret mais efficace, axé sur la Grande Guerre, y est possible. Ce village possède une richesse patrimoniale avec ses belles demeures, son lavoir, ses maisons et ses rues étroites réhabilitées depuis peu. De quoi envisager de faire une pause durant sa randonnée.
Avec le marais du Vivier, une flore et une faune remarquable avec notamment des tourbières alcalines exceptionnelles qui font l’objet d’une récente attention. Autour, les bois de Chenay sont très appréciées pour la randonnée pédestre, mais aussi le VTT ce qui n’est pas sans poser des problèmes de piétinement et de surfréquentation. Soyez donc respectueux de l’itinéraire décrit, rappelle la FFrandonnée.

Une promenade à travers le vignoble champenois et la curieuse forêt autour de Chenay.
Une promenade à travers le vignoble champenois et la curieuse forêt autour de Chenay. © Comité départemental de randonnée pédestre Marne

"Des sentiers de randonnée, il y en a énormément" précise Frédéric Brouet. "A titre d'info, nous sortons un topo guide dans deux semaines probablement sur le secteur du Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims, il recensera 20 randonnées en Montagne de Reims. Ces nombreuses boucles constituent une panoplie de propositions parfois familiales, parfois plus sportives, pour explorer les paysages variés de ce territoire classé Parc naturel régional depuis 1976 " annonce le président. Le Topoguide « Le Parc naturel régional de la Montagne de Reims... à pied » sera en vente à partir du 1er juillet au prix de 9,90 € à la Maison du Parc (à Pourcy), ainsi que dans les offices de tourisme du secteur (Reims, Paysages de la Champagne). Il sera également possible de se le procurer en librairies ou en ligne via le site Internet de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Découverte du très beau village du massif de Saint-Thierry.
Découverte du très beau village du massif de Saint-Thierry. © Comité départemental de randonnée pédestre Marne

À l’occasion de la sortie du topoguide, le Parc se lance dans une aventure : celle de tester la plus longue randonnée du topo guide, le GRP® de la Montagne de Reims (52 km).Pour tester cet itinéraire, Laurie et Marion, deux membres de l’équipe du Parc, ont accepté d’enfiler leur plus belle paire de chaussures de randonnée et de tester cette boucle en conditions réelles, ce week-end du 12 juin.


Au départ de Reims, elles prendront la ligne TER « la Ligne des Bulles » et commenceront la randonnée à partir de Rilly-la-Montagne. Puis, elles passeront par Ludes, Verzenay, Trépail, Val- de-Livre, Avenay-Val-d’Or, Mutigny pour revenir sur Rilly-la-Montagne. Une nuitée dans un des villages traversés est prévue afin de faire une pause bien méritée et de vivre l’expérience en conditions réelles. Laurie et Marion livreront à posteriori leur retour d’expérience et leurs conseils sur la page Facebook du Parc et communiqueront en temps réel sur les réseaux sociaux du Parc lors de leurs deux jours de randonnées. À suivre...

 

Dans les Ardennes

Pour Martine Lepage, Présidente de la Fédération française de randonnée des Ardennes, il est très difficile de faire une sélection. " Nous avons tellement de sentiers, il y aurait tellement à dire, a priori, on peut pratiquement marcher au départ de toutes les villes" avance-t-elle.


La voie verte de Givet, à la découverte du Fort de Charlemont à Mouzon pour visiter son Abbaye, le long de la Meuse où l'on peut croiser des castors d'Europe. Il y a la Trans-semoysienne de Monthermé à la frontière belge en longeant la Semoy qui se couvre de renoncules aquatiques à la belle saison. Et aussi le canal de l'Aisne dans le sud du département.

Le long de la Meuse où l'on peut croiser des castors d'Europe.
Le long de la Meuse où l'on peut croiser des castors d'Europe. © Ffrandonnees Ardennes


Pour Charleville, un circuit urbain permet de découvrir les trésors architecturaux du Musée Rimbaud aux remparts de Mézières en passant par le Grand Marionnettiste.


Pour Sedan, au départ du Château, il y a un itinéraire balisé vers le Chateau de Bouillon. Et aussi de nombreux circuits de mémoire des dernières guerres "La Marche de la division Marguerite". "Je vous invite à vous munir du topo guide des Ardennes à pied", recommande-t-elle.

Autour de Monthermé, de nombreux circuits en crête donnent sur les points de vue environnants. " La Boucle des 7 Roches" et son site d'escalade du Roc La Tour, où la faune et la flore sont riches. Des chevreuils et des sangliers y vivent en parfaite harmonie avec la nature. Sans bien sûr, oublier Rocroy et ses fortifications de Vauban mais aussi ses rièzes ou pousse la droséra, l'orchis des sphaignes et même la canneberge.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par France 3 Champagne-Ardenne (@france3champagneardenne)

Enfin, plus douce, la campagne environnante de Charleville avec de nombreux circuits "famille", comme celui de "la Chapelle Saint Roger " à Élan (topo guide les Ardennes à pied.) vous fera découvrir la source et ses bassins dont la prairie environnante se prête aux jeux et aux pique-niques. Ainsi que son château et sa Manse Abbatiale.
Pour Martine, les Ardennes sont des terres de contrastes, de légendes, d'histoire, de rocs et d'eau. "On n'a pas assez d'une vie pour tout découvrir, d'autant que nous avons aussi les Ardennes belges juste à côté" confie-t-elle.

Ce chevalier imaginaire symbolise la lutte contre l'injustice, réalisé par Eric Sleziak, sculpteur originaire de Bogny-sur-Meuse, créateur de Woinic.
Ce chevalier imaginaire symbolise la lutte contre l'injustice, réalisé par Eric Sleziak, sculpteur originaire de Bogny-sur-Meuse, créateur de Woinic. © Ffrandonnee Ardennes

 

Dans l'Aube

Pour Dominique Leblond, Président de la Fédération Française de Randonnée de l'Aube, le département, c’est la Côte des Bar avec ses vignes, ses forêts et ses cadoles, la forêt d’Othe et d’Armance et son parc naturel régional de la forêt d’Orient avec ses lacs et sa vélo voie. Mais pas que les citadins peuvent aussi bien marcher dès qu'ils sortent de chez eux. "Troyes, la belle médiévale, dotée d’un patrimoine exceptionnel est une étape idéale pour partir à la conquête de cette belle nature" explique-t-il. "Tantôt plat, en sous-bois, le long des canaux ou au bord des Grands Lacs de la forêt d’orient, tantôt vallonné en forêt d’Othe ou au cœur des vignes de champagne, le paysage aubois surprend par sa diversité " ajoute-t-il.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 𝒜𝓂𝒶𝓃𝒹𝒾𝓃ℯ (@amandine_whaooux)


Il y en a pour tous les goûts. Pour ceux qui apprécient l'eau, la Seine sera leur guide, avec le lac de la forêt d’Orient, le lac du Temple, le lac d’Amance. Pour les amateurs de forêt, la faune est dense. "Nos randonnées en forêt nous amènent à croiser des sangliers, des chevreuils, des biches et quelquefois des cerfs (le brame du cerf a lieu en septembre). Mais bien d’autres animaux peuvent être observés lors des randonnées dans les milieux ruraux comme des renards, ou divers oiseaux. Pour la flore, l’anémone pulsatile, les orchidées sauvages sont à découvrir."


"La vélo voie du Canal de la Haute Seine est un lieu de promenade, à découvrir comme vous aimez" enchaîne-t-il. Dans l’Aube, la voie verte du canal de la Haute-Seine est aménagée en site propre sur 25 km de Barberey-Saint-Sulpice à Saint-Oulph. Le chemin de contre halage a gardé son aspect naturel, en herbe. Il fera le bonheur des marcheurs, cavaliers et pêcheurs.

Les citadins sont très bien lotis aussi pour découvrir de beaux sentiers de randonnées. La randonnée « Troyes historique » de 3 heures pour 7 kilomètres permet de flâner dans le centre de Troyes ... Dénommée le « Bouchon », elle permet de découvrir les rues piétonnes avec ses maisons en pan de bois. De nombreux monuments historiques sont à découvrir. (La référence Topo guide de la Fédération Française de Randonnée Pédestre « L’Aube à pied»).

La voie des Viennes à Troyes (proche du centre-ville) qui permet de découvrir une randonnée traversant plusieurs communes. "Cette voie verte relie le rond point Robert Galley à la Rivière de Corps et passe à travers des jardins ouvriers. Ce parcours de 3.5 km se veut un espace partagé où les piétons et les cyclistes peuvent aller et venir en sécurité en dehors des voies urbaines. Cet espace naturel est une zone humide unique sur l’agglomération et accueille bon nombre d’espèces animales et végétales remarquables" explique Dominique Leblond.

La vélovoie des lacs de 42 km relie les 3 lacs de la forêt d’Orient et celle du canal de la Haute-Seine de 27 km longe le chemin de halage en direction de Paris. La Vélovoie relie la périphérie de l’agglomération de Troyes aux Lacs de la Forêt d’Orient. C’est une véritable Voie Verte destinée à tous les types d’usagers.

Autres découverte, plus en ruralité. Les cadoles champenoises sur la Côte des Bar (3 h 30 et 10 km), témoignage du travail de nos anciens et patrimoine culturel, les cadoles de vignerons défient encore aujourd’hui encore les hommes et le temps. Le sentier Pierre-Auguste Renoir à Essoyes (sur la Côte des Bar).
Vous pouvez retrouver les informations sur les randonnées auprès des Offices du tourisme de l’Aube, la Féderation française randonnée de l'Aube ou vous munir du topo guide de l'Aube.

" Un événement à suivre pour la fédération arrive bientôt. Claire Waïss, vice-présidente du comité de randonnée pédestre de l'Aube, part randonner sur la Via Francigena, appellé aussi le chemin de Rome, avec un groupe d'Italiens de l'AEVF. Départ le 17 juin de Calais et arrivée à Jussy dans l'Aisne pour elle le 2 juillet. C'est un parcours de 250 km" précise Dominique Leblond. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Philippe Joudart (@pjoudart)

En Haute-Marne

Pour Max Michel, Président de la Fédération Française de Randonnée de la Haute-Marne, que ce soit au sein d’une association de randonneurs, en compagnie d’un accompagnateur ou individuellement, toutes les randonnées sont possibles, qu’il s’agisse de marches sportives, de randonnées à thèmes ou encore de sorties nature. "135 circuits sont à découvrir en Haute-Marne, récencés par le Conseil Départemental aidé par notre comité " explique-t-il. C'est le site de référence pour tous les sentiers de Haute-Marne.

Le parc national compte une centaine de marais tufeux qui se caractérisent par la présence de sources pétrifiantes engendrant des concrétions calcaires. Ce sont des milieux très fragiles et près d’une cinquantaine d’entre eux sont  inventoriés au sein du réseau Natura 2000.
Le parc national compte une centaine de marais tufeux qui se caractérisent par la présence de sources pétrifiantes engendrant des concrétions calcaires. Ce sont des milieux très fragiles et près d’une cinquantaine d’entre eux sont inventoriés au sein du réseau Natura 2000. © cLe Parc national de forêts / matthieu_delcamp.jpg

"Mon petit trésor, c'est le Parc National des Feuillus entre Haute-Marne et Côte d'Or, encore en "construction" avance-t-il. Dans ces différents sentiers, on découvre une flore d'orchidées sauvages, 30 ou 40 espèces différentes. D'autres espèces fleurissent dans les talus, "et c'est pour cette raison d'ailleurs que les talus ne sont pas entretenus" précise-t-il. Le "Sabot de Venus " est le symbole de Haute-Marne.

Dans ces différents sentiers on découvre une flore d'orchidées sauvages, 30 ou 40 espèces différentes comme avec le sabot de venus.
Dans ces différents sentiers on découvre une flore d'orchidées sauvages, 30 ou 40 espèces différentes comme avec le sabot de venus. © Francetelevisions


"Je suis le maire de Rouvroy-sur-Marne, c'est un village de 400 habitants, et malgré cette charge de travail, j'anime les lundis matin la rando santé du club. Et très souvent sauf imprévus le mercredi ou je balise, je surveille et randonne. La fédération de randonnée est dans notre village. Je ne me lasse pas de découvrir cette nature riche en Haute-Marne" confie Max Michel.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international sorties et loisirs idées de sorties forêt nature lac du der-chantecoq parcs et régions naturelles culture patrimoine