Imling: des faux gendarmes pour que diminuent les vrais excès de vitesse

Les deux D.A.V.E. d'Imling. / © Christophe Gomond / FTV
Les deux D.A.V.E. d'Imling. / © Christophe Gomond / FTV

A Imling en Moselle, le maire a décidé de lutter contre les véhicules trop rapides qui traversent sa commune. Comment? En installant des faux gendarmes dissuasifs aux abords des routes.

Par Hervé Marchetti

Avez-vous déjà croisé un Dave sur votre route ? Non, non, pas le chanteur néerlandais aux cheveux blonds! Un autre Dave, qui porte un uniforme et ressemble à s’y méprendre à un agent des forces de l’ordre. D.A.V.E. est en fait l'acronyme de Dispositif Anti Vitesse Excessive. Les D.A.V.E. sont de faux gendarmes, imprimés sur des silhouettes en plastique disposées sur les bords de route dans la commune d’Imling, à proximité de Sarrebourg. Les visages de ces leurres en plastique n’appartiennent pas à des personnes réelles, mais vus de loin, l’illusion est bluffante. 
Les faux gendarmes sont placés à différents endroits de la ville. / © Christophe Gomond / FTV
Les faux gendarmes sont placés à différents endroits de la ville. / © Christophe Gomond / FTV

« Freinons maintenant »

On s’en doute, le procédé est extrêmement efficace : dès que les automobilistes aperçoivent ces silhouettes dans leur champs de vision, ils prennent peur et freinent pour ralentir. Et pour corser le tout, les services municipaux d’Imling déplacent régulièrement les D.A.V.E. d’un endroit à l’autre de la commune. Histoire de brouiller un peu les pistes et de bousculer les habitudes.

« Du côté de chez Imling »

C’est Franck Becker, le maire d’Imling, qui a décidé de donner naissance à ces D.A.V.E., inspiré par un dispositif similaire installé à Mons en Belgique. Mis en place à Imling depuis 15 jours, ces faux gendarmes n’ont couté à la commune que 200 euros pour leur fabrication.
Alors, les D.A.V.E. en tournée dans le Grand-Est ?  La question est ouverte. En tout cas, d’autres maires ont fait savoir qu’ils envisageaient d’installer ces superbes leurres en plastique dans leur commune, au nom de la sécurité. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus