Cet article date de plus de 9 ans

Accident de train : ce n'était qu'un exercice

Un exercice d'accident ferroviaire était organisé dans la nuit de mardi à mercredi à Rilly-la-Montagne (51).
© CHB - FTV

Le scénario grandeur nature supposait une collision d'un train avec un bloc de rocher détaché de la voûte du tunnel de Rilly-la-Montagne (51). Le train a déraillé et une rame est très endommagée. Il y aurait plus de 50 victimes.

L'objectif de cet exercice était de détecter la réactivité des services d'urgences régionaux et les nouveaux plans ORSEC Réseau Ferroviaire et Nombreuses Victimes avant signature par le préfet dans le cadre de la loi de modernisation de la Sécurité Civile 2004.

Prévenus par les agents SNCF, les équipes de secours du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) tentent d'intervenir le plus rapidement possible. Néanmoins, il n'est pas facile d'accéder à la rame car une caténaire a été arrachée et il fait très sombre dans le tunnel.

Dans le même temps une cellule de crise est mise en place à la mairie.  C'est de là que partent toutes les directives liées à l'opération, avec en priorité l'acheminement rapide des victimes dans deux postes médicaux montés de toute urgence non loin de l'accident.

Pompiers, gendarmes, agents de la Préfecture, au total, 250 personnes ont été mobilisées pour cette opération.

 

Accident de train : ce n'était qu'un exercice

Faux accident de train à Rilly-la-Montagne par France3-Champagne-Ardenne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun sncf