Alzheimer : l'art-thérapie au service des malades

Cette technique permet aux patients de conserver des contacts avec leur entourage

Vendredi 21 septembre, journée mondiale de lutte contre la maladie d'Alzheimer. Cette maladie neurodégénérative qui provoque notamment la perte de toute mémoire est en forte expansion du fait du vieillissement de la population. Les personnes âgées en sont en effet les principales victimes.
 

A la maison de retraite l'Orchidée de Rhinau, est développée la pratique de l'art-thérapie. Elle permet aux patients de conserver des contacts avec leur entourage, même s'ils perdent l'usage de la parole. Un livre vient de sortir, qui raconte les bienfaits de cette expérience locale.

Après l'âge de 90 ans, un humain sur trois pourrait être touché

Plus de cent ans après sa première description, la maladie d'Alzheimer, qui dévaste les fonctions intellectuelles de plus en plus de gens dans le monde, reste un des défis les plus ardus à relever pour la recherche médicale.  

La science fait de petits progrès contre cette maladie incurable, dont le nombre de victimes augmente avec le vieillissement des populations.  "Un humain sur trois après 90 ans au maximum sera touché", résume le Pr Philippe Amouyel, spécialiste français, à la veille de la Journée mondiale d'Alzheimer, vendredi 21 septembre. (avec AFP)

En chiffres
- en 2010, quelque 35,6 millions de personnes étaient atteintes de démence, incluant les patients atteints d'Alzheimer, selon l'Alzheimer's Disease International (ADI). Ce nombre pourrait atteindre 65,7 millions en 2030 et 115,4 millions en 2050.
- Après 85 ans, cette maladie touche une femme sur quatre et un homme sur cinq.
- en France : la maladie toucherait près de 860 000 personnes en France
- en Alsace, 26 000 personnes seraient atteintes (en 2011).
 



 


Alzheimer : l'art-thérapie au service des malades par France3Alsace