Amiante : Délibéré fin juillet pour les ex-PSA

Publié le Mis à jour le
Écrit par JP

Attente du délibéré des prud'hommes le 31 juillet pour 5 anciens salariés de PSA Charleville, victimes de l'amiante.

Les 5 anciens salariés de chez PSA devront attendre encore un peu pour être fixés sur leur sort.

Le tribunal des prud'hommes de Charleville-Mézières rendra son délibéré le 31 juillet.

Ces 5 anciens employés du site PSA des Ayvelles dans les Ardennes, victimes de l'amiante, mettent en cause leur employeur. Ils réclament des indemnités sur le bouleversement de la vie et sur le préjudice d'anxiété.

Ils demandent également la requalification de leur démission en licenciement.

L'amiante respiré sur leur lieu de travail a eu de graves conséquences sur leur santé.

Il y a un an, PSA a refusé un  plan de départ volontaire pour ces salariés qui souffraient de l'amiante. Ces derniers ont dû démissionner et perdre 35 % de leurs salaires.

C'est soutenus par une trentaine de membres de l' ADDEVA- l'association départementale de défense des victimes de l'amiante-, que ces anciens salariés de l'entreprise PSA Peugeot Citroën de Charleville-Mézières sont arrivés au tribunal des prud'hommes.

Le constructeur automobile PSA était uniquement représenté par ses avocats.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité