Amnéville - Revivez le Sonisphere 2012

Publié le Mis à jour le
Écrit par David Hourt

Retrouvez les photos et bonus vidéos de l'édition 2012 que nous vous avons fait vivre en direct.

video title

Amnéville 57 - Festival Sonisphère

Les 7 et 8 juillet 2012, Amnéville accueillait le festival Sonisphère, deux jours de métal pur jus et de décibels.

Deux jours de métal pur jus, c'est ce que vous a proposé le Sonisphère pour la seconde année.

Le bilan de la seconde édition du Sonisphere.

Suite au décès de l'un des membres de la famille d'Amy Lee, le groupe Evanescence  n'a pas joué dimanche 8 juillet. En raison des délais très courts, le groupe n'a pas été remplacé. Les festivaliers souhaitant se faire rembourser le billet concernant le dimanche doivent se rapprocher de leur point de vente à partir de lundi en présentant le billet non-utilisé. Pour les personnes ayant un pass deux jours, la procédure sera communiquée dans la première quinzaine de septembre sur le site officiel.

Un petit peu d'histoire:

Créé en 2009, le Sonisphere a su s’élever au rang de festival rock/métal de référence, au même titre que d’autres plus anciens comme le Rock am Ring ou le Hellfest.

Mais le Sonisphere c’est avant tout un festival itinérant à dimension européenne qui s’établit dans près de douze pays de juin à août. Et il est revenu pour la deuxième année consécutive en Moselle, à Amnéville du 7 au 8 juillet 2012.

Tout comme pour le Jardin du Michel, France 3 Lorraine vous a permis de suivre la manifestation en direct sur internet avec  photos, vidéos et Coveritlive.

Malgré une programmation contestée par les festivaliers, elle a regroupé néanmoins quelques belles têtes d’affiches comme Faith No More, Machine Head ou encore Marilyn Manson pour deux jours à faire trembler les murs.

Retrouvez toutes nos photos du vendredi ainsi que l'interview du groupe Tess ici.

Les photos du samedi avec l'interview de Black Stone Cherry, c'est par  .

Vous pouvez également retrouver les photos du dimanche et l'interview de Soulfly ici.

Téléchargez l’affiche du festival

Notre CoverItLive (vous pouveiz également suivre la manifestation en utilisant le hashtag #Sonisphere12) :

Notre playlist Deezer :

Vendredi, les photos du Sonisphere Off

Le Sonisphere Off, une petite soirée au cours de laquelle ont été conviés des groupes locaux afin qu'ils s'essaient sur la scène Saturn. Une soirée très sympathique où la proximité des groupes avec leur public a pu s'exprimer pleinement.

Quelques bonnes surprises musicales comme le groupe Averysadstory qui risque de faire parler de lui dans peu de temps avec leur futur album. A suivre. En attendant vous pouvez profiter du diaporama de la soirée.

Nous avons également profité de l'occasion pour interviewer le groupe Tess à l'arrière du camion. Premier groupe à jouer, ces jeunes messins se sont tirés avec brio de cette situation pas facile pour tout le monde et nous livrent leur ressenti sur ce tour de chauffe.


Tess au Sonisphere Off par France3Lorraine

Samedi, la grosse journée du festival

Un samedi chargé en émotions avec les grosses têtes d'affiche du festival. Quelques photos et une interview de Black Stone Cherry afin de vous faire profiter de cette journée ensoleillée à la saveur particulière.

Vous pouvez aussi vous remettre un peu dans l'ambiance avec quelques photos de plus.

Chris Robertson, la voix de Black Stone Cherry a partagé ses impressions sur le concert.


Black Stone Cherry, les impressions d'après... par France3Lorraine

Dimanche, la dernière journée

Une dernière journée en demi-teinte, les conditions climatiques ont causé l'annulation de nombreux groupes (Bloody Mary, Lostprophets...), au final seules cinq formations sont montées sur scène. Moins de festivaliers également, beaucoup de déçus, mais ceux qui étaient présents étaient motivés et prêts à en découdre, la preuve en images.

Mark Rizzo, guitariste de Soulfly, nous a accordé une interview avant de monter sur scène.


Mark Rizzo, guitariste de Soulfly par France3Lorraine

Le bilan du festival

Un bilan en demi-teinte pour cette seconde édition qui semblait avoir bien mal démarré. Après le coup de tonnerre qu’a été l’annulation de la mouture anglaise du festival, le sort des deux jours amnévillois aurait pu être scellé à ce moment là.

Malgré une programmation considérée comme bancale par beaucoup, le Sonisphere France a été maintenu vaille que vaille. L’organisation en a profité pour repenser le site, une initiative louable lorsque l’on se souvient des critiques reçues l’an dernier. Remonté d’un étage, c’est dans et autour du Galaxie même que les concerts ont eu lieu.

La décision a été assez mal accueillie par les festivaliers puisqu’elle signifiait qu’une partie des concerts se dérouleraient en intérieur. C’est finalement ce qui a sauvé le dernier jour.

Le nombre de visiteurs est nettement inférieur aux chiffres de l’année précédente. A l’heure où est écrit cet article la fréquentation oscille entre 13 et 15 000 festivaliers, contre près de 45 000 l’an passé. La programmation d’Evanescence en tête d’affiche du dimanche et leur annulation (légitime) à la dernière minute permettent sans doute d’apporter quelques éléments de réponse sur cette baisse de fréquentation.

Le festival en lui-même s’est déroulé sur trois jours, le vendredi consacré au Sonisphere Off, gratuit et librement accessible, cette soirée fait la part belle aux compositions locales avec Tess, Averysadstory (une très bonne surprise), Insane et Fate Scream. Peu de monde présent ce soir-là, mais les groupes ont assuré la soirée et si l’on excepte le crash d’Orange toute la soirée, tout s’est plutôt bien déroulé si ce n’est l’annulation d’Evanescence.

Le samedi, grosse journée du festival, tant au niveau de la fréquentation que de la programmation a permis de prendre la mesure du nouveau site. Beaucoup plus petit que l’ancien, il semble nettement mieux organisé, les festivaliers ont pu circuler sans trop de problèmes entre les scènes indoor et outdoor. Les tribunes étaient également accessibles, permettant de se reposer entre deux concerts. Musicalement les gros noms étaient attendus au tournant et à une exception près tous ont assuré des show à la hauteur de leur réputation : Black Stone Cherry, Machine Head ou encore les surprenant Faith No More, aucun n’a failli. Le point noir provient sans doute de Marilyn Manson, qui sans être exceptionnel a été considéré comme mou voire à côté de la plaque par beaucoup de festivaliers.

Le dimanche a vu sa programmation presque amputée de moitié à cause des intempéries, jouant de malchance et ayant déjà supprimé la tête d’affiche de la soirée : Evanescence, l’organisation a du revoir le planning. Porn Queen, Armored Saint et Lacuna Coil ont été rapatriés à l’intérieur alors que Bloody Mary, Baroness, Lost Prophets et Raz Rockette ont été supprimés. Heureusement, et même si l’attente entre les groupes a été longue, les musiciens restants ont assuré leur part de travail en donnant à voir de très belles choses. Soulfly avec un Max Cavalera au mieux de sa forme, The Darkness fidèles à leur tradition kitsch et décalée ou encore Wolfmother qui ont su donner un final digne de ce nom pour beaucoup. Déplacés en fin de soirée, les italiens de Lacuna Coil ont joué devant un parterre clairsemé, mais ils ont réussi à conclure la soirée d’une bien bonne façon en reprenant certains de leurs vieux titres.

Un bilan en demi-teinte donc pour cette seconde édition, et si musicalement  les groupes ont majoritairement répondu présent, le festival a joué de malchance avec les intempéries et les imprévus, ce qui a sans doute quelque peu gâché le week-end de certains festivaliers.

David Hourt


Les réactions des festivaliers sur le Sonisphere... par France3Lorraine

La météo du festival

Afin que vous ne soyez pas surpris, France 3 Lorraine vous propose de suivre la météo du week-end

Dimanche 8 juillet:

Météo France annonce un temps maussade pour la journée. Des orages de grêle le matin avec de rares averses dans l'après-midi, il va falloir bien se couvrir donc. Le temps devrait se calmer en fin de soirée. Les températures varieront entre 15 et 22° dans la journée.

Les programmations des journées

Afin que vous ne manquiez rien des concerts, retrouvez ici la programmation complète du festival

Les concerts se sont déroulés en deux temps, alternant scène intérieure (Scène Apollo) et extérieure (Scène Saturn) qui ont permis aux festivalier de s’aérer les idées et de se protéger en cas de pluie.

Le camping a ouvert ses portes le vendredi à 16 heures, les premiers festivaliers y ont planté leurs tentes assez rapidement.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.