Cet article date de plus de 8 ans

Breuschwickersheim, mobilisation anti GCO

le projet de grand contournement ouest a-t-il généré un nouveau parti. Son nom, le BSP...
video title

19H MOBILISATION ANTI GCO

Ils sont 13 maires exactement à prôner le bon sens paysan pour une mobilité cohérente. Et ce n'est pas le récent sondage commandé par la chambre de commerce et d'industrie qui va ébranler ces élus drapé dans leur dignité tricolore.

Le projet de grand contournement ouest a peut-être généré un nouveau parti. Un parti composé d'élus verts, d'indépendants et de centristes. Son nom, le BSP. Ils sont 13 maires exactement à prôner le bon sens paysan, le BSP, pour une mobilité cohérente.

Et ce n'est pas le récent sondage commandé par la chambre de commerce et d'industrie qui va ébranler ces élus drapé dans leur dignité tricolore. Ce sondage révèle en effet que 92 % des dirigeants économiques souhaitent que le projet du GCO soit relancé. Mais les édiles réunis à Breuschwickersheim, n'en croient pas un mot. Les représentants des milieux économiques alsaciens, eux, plaideront leur cause le 7 novembre auprès du ministre délégué aux transports.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire politique