Cet article date de plus de 9 ans

Champigneulles - Un autre cas de méningite

Un enfant de 5 ans fréquentant l'école Charles Perrault a été pris en charge. Ses camarades doivent se faire traiter.
© Google Maps.
video title

Champigneulles 54 - Cas de méningite

Un cas de méningite a été signalé mercredi 13 juin 2012 à Champigneulles, chez un enfant de 5 ans scolarisé à l'école Charles-Perrault. Son état de santé n'est pas inquiétant, mais ses proches, ainsi que les familles des autres enfants, doivent bénéficier d'un traitement antibiotique préventif.

Un nouveau cas de méningite à méningocoque en Meurthe-et-Moselle a été rapporté à Champigneulles mercredi 13 juin 2012.

Un enfant de 5 ans fréquentant l'école Charles Perrault de Champigneulles (54) et présentant des signes d'infection a été pris en charge par les services de soin.

Son état de santé n'est pas inquiétant.

Sa famille et ses proches ont été contactés afin d'être traités de façon préventive.

L'Agence Régionale de Santé a également pris contact avec les familles des autres enfants scolarisés dans l'établissement afin de leur faire bénéficier du traitement.

Second cas en Meurthe-et-Moselle :

Un cas d'infection invasive à méningocoque avait déjà été signalé samedi 9 juin 2012 , il concernait une fillette âgée de 4 ans et domiciliée à Lunéville.

Son état de santé n'était pas inquiétant.

La famille et les proches de la petite fillle ont pu tous être contactés afin qu'un traitement antibiotique prophylactique leur soit administré.

De même, les familles des enfants scolarisés à l'école maternelle « Alsace » 5 rue des Jonquilles à Lunéville, fréquentée par la petite fille, ont été contactés par la mairie de Lunéville et l'agence régionale de santé afin de leur faire bénéficier d'un traitement antibiotique préventif.


Rappel :

Le méningocoque est un germe très fragile qui ne survit pas dans l'atmosphère. Les infections invasives à méningocoque se caractérisent par leur saisonnalité et leur recrudescence en fin d’épidémie de grippe.
Les symptômes qui doivent alerter et conduire à consulter sans délai sont une fièvre mal supportée (on se sent abattu et très mal), et l’apparition de tâches rouges ou violacées sur la peau.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
méningite santé