Dernier jour pour s'inscrire et voter en 2012

Pour participer aux scrutins de 2012, il faut s'inscrire sur les listes électorales avant ce soir.

Jeune majeur(e) ou adulte ayant déménagé en 2012, vous devez vous inscrire avant  ce soir pour pouvoir voter en 2012 (élection présidentielle, élections législatives).

Vous n'êtes pas encore inscrit ?  Cliquez ici pour connaître la démarche à suivre.

Voir le clip : Êtes-vous inscrits ?

C'est l'un des enseignement tiré du sondage IFOP pour l'ANACJ qui interrogeait des primo-votants (jeunes en âge de voter pour la 1ère fois en 2012) : 13% de ces jeunes désormais en âge de voter  ne sont pas encore inscrits sur les listes électorales.

Sondage : les jeunes et l'élection présidentielle

Retrouvez les principaux enseignement du sondage IFOP pour l'ANACJ qui interrogeait des primo-votants.

« Il est préoccupant de découvrir que près d’une moitié des jeunes qui auront pour la première fois l’occasion de voter à une présidentielle en 2012, ne connaissent pas la procédure d’inscription sur les listes électorales. Nous devons nous mobiliser et informer, sur l’ensemble du territoire, de la procédure pour s’inscrire ou vérifier son inscription sur les listes électorales. »
Chantal Carraro, conseillère municipale déléguée de Nancy et 1re vice-présidente de l’Anacej

Une mauvaise connaissance du processus d'inscription :

13% des jeunes en âge de voter pour la 1ère fois (primo-votants) ne sont pas encore inscrits sur les listes électorales.
46% d'entre-eux disent mal connaître les conditions d'inscription, un chiffre plus important chez les non-encore inscrits : 69%. Ce qui fait craindre que ces électeurs potentiels ne se rendront pas aux urnes en 2012.

Pour mémoire, l'inscription sur les listes électorales est automatique une fois que le jeune s'est fait recenser dans les 3 mois qui suivent son 16ème anniversaire.


L'intérêt pour la campagne présidentielle de 2012 :


55% des primo-votants s'y intéressent, c'est plus que la moyenne des électeurs (45% : Ifop/Paris-Match des 2 et 3 nov 2011)
Les moins intéressés sont les plus jeunes : les + de 22 ans sont intéressés à 62% contre 48% pour les 18 ans)

Quelles sources d'information pour suivre la campagne présidentielle de 2012 :

78% des primo-votants s'informent par la télévision
29% par internet
26% par la radio
11% par la PQR
9% par Facebook
1% par Twitter

Les réseaux sociaux restent encore confidentiels comme sources d'informations des jeunes votants, mais internet dépasse désormais la plupart des autres médias à l'exception de la télévision qui résiste toujours.


Les thèmes de campagne pour 2012 :

Ceux qui intéressent les primo-votants sont à la fois classiques et très proches de ceux des autres électeurs :

L'emploi et formation : 94%
Le pouvoir d'achat : 89%
L'éducation : 86%
La santé : 85%
Les aides à l'autonomie des jeunes : 83%
Le logement : 82%

La dette et les déficits publics : 77%
La sécurité : 77 %
L'environnement : 75%

La culture et le sport : 56%

La politique nucléaire de la France : 55%

A 67%, les primo-votants estiment que la campagne présidentielle n'est pas de bonne qualité et à 72% qu'elle aborde insuffisament les vrais problèmes des jeunes.

Eléments techniques du sondage:

Etude réalisée par questionnaire par l'Ifop pour l’ANACEJ, du 3 au 7 novembre 2011, sur un échantillon de 807 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 à 22 ans.
Méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région.

L'ANACEJ est l’Association NAtionale des Conseils d’Enfants et de Jeunes.
Elle a été créée le 13 mars 1991 pour promouvoir la participation des enfants et des jeunes à la décision publique et leur concertation au niveau local avec les élus et accompagner les collectivités locales dans la mise en place d’instances de participation des jeunes
Régie par la loi 1901, elle anime un réseau de 400 villes, départements et régions, ainsi que 9 mouvements de jeunesse et d’éducation populaire : ACE (Action Catholique des Enfants), APAJH (Association pour Adultes et Jeunes Handicapés), CEMEA (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active), EEDF (Eclaireurs et éclaireuses de France), FCPE (Fédération des conseils et parents d’élèves), Les Francas, JPA (Jeunesse au plein air), la Fédération Nationale Léo Lagrange et la Ligue de l’Enseignement.