Hassan Hirt positif à l'EPO

Publié le Mis à jour le
Écrit par SJ

Le militaire du 40ème RA de Suippes était dans le collimateur de l'AFLD depuis quelques temps.

L'information est parue sur le site du journal L'Equipe. Des traces d'érythropoïetine ont été retouvées dans l'échantillon A des urines d'Hassan Hirt. C'est le deuxième athlète français touché par par un cas de dopage, en marge des jeux de Londres.

Le bragard faitsait l'objet d'une surveillance de l'Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) et de la Fédération Française d'Athlétisme. Parmis les mesures de contrôles strictes appliquées, la communication des programmes d'entraînement et la position géographique; l'athlète étant obligé de subir les contrôles imposés.

Le test avait été effectué le 3 aout dernier, juste avant les séries du 5000m. Hassan Hirt, 11ème de sa course, avait été éliminé.

Une contre analyse sur un échantillon B, de ses urines, devrait confirmer ou infirmer les résultats obtenus sur l'échantillon A. Hassan Hirt a été suspendu à titre provisoir .

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité