Querelle de clochers à Val-de-Meuse (52)

Publié le Mis à jour le
Écrit par LB & MB

Trois des onze villages formant la commune votent ce dimanche pour ou contre une nouvelle autonomie.

La réforme des collectivités territoriales de 2010 a permis de simplifier le processus de "défusion" dans le cadre des communes associées. Un référendum peut-être lancé auprès des populations concernées par la simple initiative d’un maire-délégué, sous observation de la préfecture.

C’est cette possibilité qu’ont saisi les maires délégués des villages de Saulxures, Provenchères-sur-Meuse et Avrecourt. A eux trois, ces villages représentent 450 des 2200 habitants de Val-de-Meuse. Une commune dominée par le village de Montigny, 1200 habitants. Un village, qui selon le Maire de Val-de-Meuse, Gérard Didier, susciterait des jalousies, notamment sur le point de vue des subventions.



Le départ des trois villages occasionnerait selon l’édile une perte comprise entre 100 et 150 000 euros dans le budget.



Pour que les trois villages en question réobtiennent leur autonomie, il faut que 50 % des inscrits participent au vote, et que 2/3 d’entre eux se prononcent en faveur de la "défusion".



Si tel était le cas pour un de ces villages, Gérard Didier annonce que des élections municipales devront avoir lieu début 2012 pour la mairie de Val-de-Meuse.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité