Intoxication au monoxyde de carbone : 4.000 personnes en sont victimes chaque année, voici comment l'éviter

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Ballester
Les chaudières, poêles et cheminées peuvent rejeter du monoxyde de carbone, un gaz dangereux.
Les chaudières, poêles et cheminées peuvent rejeter du monoxyde de carbone, un gaz dangereux. © Visionpic, Pixabay

Le monoxyde de carbone (CO) incommode chaque année 4.000 personnes. En Alsace, Lorraine, et Champagne-Ardenne, 228 personnes ont été intoxiquées pendant l'hiver 2020-2021. Deux en sont mortes. Une campagne de prévention a été lancée.

L'arrivée de l'hiver entraîne mécaniquement un regain des intoxications au monoxyde de carbone (CO). L'agence régionale de santé (ARS) veut l'éviter, et a lancé une campagne reprise ce samedi 4 décembre par la Sécurité civile.

Ce gaz est incolore, inodore, et n'a aucun effet irritant. Seul un détecteur permet de s'apercevoir de sa présence. Après des symptômes de nausées, maux de tête, et fatigue, le CO peut s'avérer mortel.

Chaque année, 4.000 personnes sont intoxiquées par du monoxyde de carbone en France. À l'échelle de l'Alsace, de la Lorraine, et de la Champagne-Ardenne (voir la carte ci-dessous), cela représente 228 personnes d'intoxication lors de l'hiver 2020-2021. Deux en sont mortes.


Le monoxyde de carbone peut être émis par des chaudières (quel que soit leur combustible), les chauffages d'appoint, les poêles et cheminées. Un défaut d'aération de la pièce peut donc être fatal en cas de dysfonctionnement de ces appareils.

L'ARS fait savoir que le risque ne se limite pas aux habitations. Les établissements recevant du public peuvent aussi être touchés, tout comme les entreprises. C'est d'ailleurs ce qu'il s'est produit dans une entreprise de Reichstett, à la mi-novembre 2021.

Pour éviter tout risque, il convient de ne jamais se servir d'un appareil de cuisson pour se chauffer. Ni d'utiliser de barbecue, de brasero, ou de groupe électrogène en intérieur, y compris dans une cave (ce que souligne la communication de la Sécurité civile sur Twitter, voir ci-dessous).


Les mesures de prévention incluent également la vérification annuelle de son chauffage, ainsi que le ramonage des cheminées et conduits. Et, même par grand froid, de ne jamais obstruer des grilles de ventilation. L'aération du logement doit également se faire en toute saison, et ce pendant au moins dix minutes par jour.

En cas de symptôme, éteignez les appareils à risque, aérez, et contactez les secours. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.