Jardinage et Noël : les outils utiles ou les cadeaux agréables pour faire plaisir aux jardiniers

Vous avez un proche amateur de jardinage, vous avez de la chance. Il a sûrement comblé votre été avec ses carottes, concombres, et autres tomates et votre automne de cucurbitacées en tous genres. A l'approche de Noël, il est grand temps de lui montrer que sa passion est un bonheur partagé.
Pour les plus gros outils, on se passera d'un emballage. Joyeux Noël à tous.
Pour les plus gros outils, on se passera d'un emballage. Joyeux Noël à tous. © Sébastien Rock - France Télévisions
Après avoir bien profité des plaisirs que le jardin de votre (cochez la case qui vous correspond) :
□ Papa ou Maman
□ Amoureuse ou amoureux
□ Enfant ou beaux-enfants
□ Grand-père ou Grand-mère
□ ami(e) ou voisin(e)
□ vous-même
□ autres
vous a offerts, il est temps de faire plaisir à votre tour à cet amateur de binage, transplantage et autre bêchage. Et, petit chanceux, c'est assez facile de lui faire plaisir grâce aux judicieux conseils du désormais célèbre Eric Charton, animateur jardinier au sein de la vénérable Eurométropole de Strasbourg

Voici une sélection d'idées cadeaux et toutes les astuces qui vont bien pour ne pas se faire avoir sur la marchandise. Il y a matière à faire plaisir quel que soit le budget dont vous disposez. La toute première astuce délivrée par Eric, c'est de penser aux associations solidaires à compter du moment où elles pourront rouvrir leurs portes, c'est-à-dire dès samedi 28 novembre.

Chez Emmaüs ou dans les magasins Envie par exemple, vous trouverez du matériel de jardinage, certes de seconde main, mais souvent d'excellente qualité. Vous avez la possibilité d'aller dans les magasins de bricolage/jardinage qui sont resté pour la plupart ouverts pendant ce reconfinement. Il est enfin toujours possible d'avoir recours à des sites de vente en ligne, en privilégiant dans la mesure du possible les sites régionaux ou bio : en voici un exemple : monjardinbio.com qui est un site alsacien.

Le deuxième avantage d'avoir un jardinier à gâter, c'est que les idées ne manquent pas et qu'il y en a pour toutes les bourses. Du tout-tout-tout petit budget en mode argent de poche au budget conséquent. Eric a choisi un ordre de classement suivant l'utilité. Toutes les indications de prix sont là pour vous aider. En-dessous de la fourchette, vous risquez d'être déçu par la qualité. Au-dessus vous passez dans les gammes luxe.

Les outils à manches 

Au risque de se répéter, n'hésitez pas à vous rendre dans des recycleries. Vous pouvez y dénicher des antiques outils, parfois sans manche, rouillés, mais garantis à vie, fabriqués en acier forgé. Il vous suffira de racheter un manche neuf (coût entre 5 et 10 euros) que vous recouvrirez d'huile de lin pour le protéger, de décaper un peu l'outil, et d'assembler le tout. Evidemment ces outils-là sont plus lourds que les outils modernes, c'est donc à vous de savoir si votre offrande sera  adaptée à la musculature de votre bénéficiaire.

Le best-seller c'est la bonne vieille bêche, à quatre dents ou plate. Elle convient à tous les sols mais rares sont les jardiniers qui n'en possèdent pas déjà une. Comptez entre 35 et 45 €.
Rien de tel qu'une bonne bêche.
Rien de tel qu'une bonne bêche. © Eric Charton / FTV
Un plaisir de redécouvrir le vert de l'herbe sous le tapis de feuilles.
Un plaisir de redécouvrir le vert de l'herbe sous le tapis de feuilles. © Stéphane Matuchet/FTV
Et si vous offriez une grelinette à votre jardinier préféré ?
Et si vous offriez une grelinette à votre jardinier préféré ? © Eric Charton/FTV

Le seul hic de ces outils à manche c'est qu'ils ne sont pas faciles à emballer: ma solution ne les emballez pas. C'est plus écolo et c'est du temps de gagné. La surprise n'en sera pas moins bonne.

Les outils à main

En quelque sorte, il s'agit des modèles réduits des outils à manche. Attention, le risque avec ce genre d'outils c'est d'acheter de la mauvaise qualité et de se retrouver avec un outil tout tordu à la première occasion. N'achetez rien en dessous de 5 euros sous peine de vous retrouver avec une truelle en guise de petite pelle. Choisissez des articles entre 11 et 15 euros, ceux-ci devraient résister. Dans cette gamme de produits, vous pouvez offrir des outils qui répondent aux doux noms de gouge, plantoir, transplantoir, ou serfouette, voire je vous suggère d'oser le bouquet d'outils reposant dans son seau de luxe en inox brossé. 
Les petits outils (ou petizoutis)
Les petits outils (ou petizoutis) © Sophie Gueffier/FTV

Une fois encore, vous pouvez compter sur l'astucieux conseil d'Eric : enrouler autour de chaque manche un bracelet coloré de papier collant d'électricien, afin d'aider le jardinier à repérer ses outils dans les endroits les plus incongrus où il les aura déposés. Foi de fille de jardinière (et jardinière moi-même), s'il est une phrase que j'ai entendu des centaines de fois, c'est bien celle-ci  : "Qu'est-ce que j'ai fait bien pu faire de mon transplantoir ?" Phrase qui n'amenait d'autre réponse que de courir chercher l'outil en question, cela va de soi.

Parmi les outils à main, il y a également les outils tranchants. Vous pouvez donc diriger votre choix vers un sécateur. Pour garantir qu'il coupe correctement, ne descendez pas en-dessous de 35 € et vous pouvez aller jusqu'à 50 euros. C'est un investissement; un bon sécateur peut être réparé et s'aiguise régulièrement. Veillez à prendre un sécateur qui s'ajuste à la taille de la main du jardinier. Grosse paluche ou petite menotte, le sécateur se choisit comme un gant, plutôt en présence de la main.

Si le jardinier est déjà bien fourni en sécateur, vous pouvez opter pour un outil de bordure, un coupe-bordure manuel. On en trouve entre 25 et 30 euros. Ou encore la cisaille à haie manuelle, qui a le mérite de faire beaucoup moins de bruit que la cisaille électrique qui réjouit le voisinage entier. Prévoir environ 50 euros.

Fiez-vous à ces ordres de prix, car en-dessous, vous risquez fort d'avoir à faire à des "outils qui coupent tout ce qu'ils voient mais rien de ce qu'ils rencontrent", comme le disait très justement ma grand-mère, également jardinière.

Les autres variétés d'idées

Si vous avez un budget façon argent de poche pour faire plaisir à un jardinier, il est possible d'offrir un (ou plusieurs) paquets de graines à semer. Pour l'aspect festif et joyeux, en mode noël de folie, choisissez des variétés rares et colorées. Deux ou trois choses à vérifier sur les paquets cependant : d'abord la date de validité (attention aux fins de stocks), et vérifier le grammage. Faites un rapport quantité/prix. Eviter les variétés dites "F1" qui sont issues de croisements et ne seront valables que l'année de plantation sans être récupérables pour les semis de l'année suivante. (La graine issue d'un fruit ou légume F1 ne contiendra pas les mêmes caractéristiques lors du semis suivant). Une dernière chose, si vous vous laissez aller à des variétés de carottes violettes ou blanches, aux betteraves roses ou jaunes ou aux tomates noire de Crimée ou d'ailleurs, évitez quand même les graines de baobab ou de variétés de fruits exotiques qui ne résisteront pas à nos printemps frisquets. 

Si l'envie vous vient d'offrir un cadeau un peu plus onéreux, vous pouvez vous regrouper pour acheter un almanach du jardinier (type les quatre saisons du jardinage), un calendrier lunaire ou un livre mixte qui associe jardin et recettes de cuisine. Un almanach revient entre 10 et 14 euros. 

Parmi les grands classiques, des gants seront toujours les bienvenus. Comme les chaussettes, ils s'usent s'ils l'on s'en sert, et ont également une fâcheuse tendance à se retrouver solitaires. La jardinier collectionne ainsi souvent des mains gauches alors qu'il persiste à travailler de sa main droite. La malédiction de la chaussette à main. 

Sinon, pêle-mêle, il reste une multitude d'idées comme les mangeoires et autres nichoirs, le très utile pluviomètre ou l'encore plus utile accroche-outils mural, pour en finir avec les crocs en jambe avec les manches de râteaux.
Un accroche-outils peut s'avérer bien utile.
Un accroche-outils peut s'avérer bien utile. © Sophie Gueffier/FTV

Quant aux rêveurs ou poètes, il y a toute la gamme des décorations de jardin. Qui, son nain adoré, qui, son chien en stuc et qui, sa mini éolienne colorée. Des babioles, des plus kitsch aux plus élégantes peuvent orner les petits paradis des jardiniers. Donnez-vous en à coeur joie pour couper court à cette année morose. 
Les exemples de décorations de jardin ne manquent pas.
Les exemples de décorations de jardin ne manquent pas. © Sophie Gueffier/ FTV

Evitez, en revanche, si vous voulez faire perdurer vos relations de bon voisinage, les carillons en bambou ou inox qui s'agitent au premier souffle de vent et peuvent titiller les oreilles de votre entourage.


Retrouvez ci-dessous tous nos conseils jardinage, saison par saison. Faites défiler les articles en cliquant sur les flèches ou cliquez sur la saison de votre choix dans la chronologie.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs noël événements