• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Journées du patrimoine en Alsace : nos six sorties insolites

L'usine hydroélectrique de Kembs sur le Grand canal d'Alsace pendant la crue du Rhin. / © Thierry GACHON MAXPPP
L'usine hydroélectrique de Kembs sur le Grand canal d'Alsace pendant la crue du Rhin. / © Thierry GACHON MAXPPP

Les journées européennes du patrimoine sont de retour ce week-end en France. En Alsace, 650 événements sont répertoriés. Alors pour ceux qui ne savent où donner de la tête ou qui sont las d’arpenter les monuments renommés, il est toujours possible de sortir des sentiers battus.

Par Claude Lepiouff

La 36e édition des journées européennes du patrimoine, samedi 21 et dimanche 22 septembre, est placée sous le signe des « Arts et divertissements ». Visites guidées de châteaux, visites commentées d’églises ou de musées, les journées sont l’occasion de découvrir, ou redécouvrir, notre patrimoine.

Nous avons pointé pour vous six épisodes possibles dans le Haut-Rhin et dans le Bas-Rhin pour connaître mieux l’histoire culturelle de l’Alsace et parcourir des endroits qui sont inaccessibles le reste de l’année. Vous pouvez même réaliser la série entière si vous êtes motivé.


1/ La victoire et mort du soldat romain à Strasbourg

La stèle a été déterrée sur la route des Romains en 2013. / © C.Lang France 3 Alsace
La stèle a été déterrée sur la route des Romains en 2013. / © C.Lang France 3 Alsace

Samedi 21 septembre, à partir de 10h, le jardin funéraire gallo-romain du cimetière Saint-Gall de Koenigshoffen va être inauguré. Une pièce d’art funéraire y sera érigée.

Il s’agit de la reconstitution d’une stèle en pierre datant du 1 er  siècle après J.-C, découverte en 2013 dans le quartier de Koenigshoffen à l’entrée de la route des Romains justement. Elle représente Comnisca, un soldat celte de l'armée romaine chargé de protéger la frontière du Rhin. Il est mort au combat à l'âge de 25 ans. 

La stèle originale est conservée au musée archéologique de Strasbourg. La reconstitution est l’œuvre de Thomas Vetter, tailleur de pierre et ancien de la Fondation de l’œuvre Notre-Dame. Elle est chargée depuis 1246, de la restauration et de l'entretien de la cathédrale de Strasbourg.

L’Alsace a été intégrée à l’Empire romain durant plus de cinq siècles. Strasbourg-Argentorate était le siège de l'autorité militaire et la plaque-tournante de l'administration impériale, ainsi que la base de ravitaillement principale pour les camps romains installés en Germanie. Des élèves latinistes du Lycée Marie Curie de Strasbourg présentent leur pièce de théâtre : Comnisca, qui es-tu ?
 
 

2/ Le couvent des sœurs du Très Saint Sauveur à Oberbronn

 Une soixantaine de sœurs catholiques lèvent le voile sur leur lieu de vie : le couvent à Oberbronn.
 
Située à Oberbronn, la Maison d'accueil des Soeurs du Très Saint Sauveur possède un restaurant, un salon commun et un jardin.
Située à Oberbronn, la Maison d'accueil des Soeurs du Très Saint Sauveur possède un restaurant, un salon commun et un jardin.

En 1858 la Mère Alphonse-Marie a racheté cet ancien château et fondé la congrégation des Sœurs du Très Saint Sauveur. Mère Alphonse-Marie a été reconnue bienheureuse par l’Eglise et le 9 septembre 2018. La cérémonie de béatification s’est déroulé en la cathédrale de Strasbourg.

Le couvent des Sœurs du Très Saint Sauveur exerce aussi aujourd’hui une activité hôtelière. Le parc de 6 hectares est un havre de repos. La chambre coûte peu cher, 39,50 euros la nuitée, petit déjeuner compris.
  
Visites guidées les samedi 21 septembre et dimanche 22 septembre 2019 à 13h30, à 15h30 au 2, rue Principale, Oberbronn. Téléphone : 03.88.80.84.50
 
 

3/ L’envers du décor de la Comédie de Colmar

 La Comédie de Colmar a pris place dans un édifice construit en 1862 qui a été tour à tour manufacture de tabac, caserne militaire et enfin théâtre en 1990. Ce centre dramatique national crée et programme du spectacle vivant. Emilie Capliez et Mathieu Cruciani, metteurs en scène et artistes le dirigent depuis janvier 2019.
 
Une manufacture de tabac été construite de 1862 à 1865, l'un des bâtiments abrite aujourd'hui La Comédie de Colmar. / © google map
Une manufacture de tabac été construite de 1862 à 1865, l'un des bâtiments abrite aujourd'hui La Comédie de Colmar. / © google map

Samedi, dès 14 heures, la Comédie se met à nu. Les visiteurs ont accès aux salles de spectacle, loges et autres machineries. Un décor est en cours de montage. Mathieu Cruciani et François Bégaudeau présente la maquette et le chantier de leur prochain spectacle : piscine(s). Les acteurs disent des extraits de l’œuvre. François Bégaudeau explique le processus de création.  Les représentations commenceront en janvier 2020.

La soirée se poursuit avec un concert du groupe pop-folk Coming Soon. Infos et réservations.
 
 

4/ Altorf, petit village du Bas-Rhin, ne manque pas de monuments

 Samedi et dimanche à 15 heures, la commune d'Altorf organise des visites guidées.  
 
L'abbaye Saint-Cyriaque. / © google map
L'abbaye Saint-Cyriaque. / © google map
 A voir: 
  • L’abbaye Saint-Cyriaque bâtie pour partie au XIIe siècle qui abrite un orgue Silbermann.
  • Deux jardins du cloître : un hortus pommarium (verger cimetière) et un herbularius (un jardin de plantes aromatiques et médicinales).
  • Le sentier des bornes armoriées en pierre qu’autrefois les moines louaient aux éleveurs de cochons.
  • Plus loin dans la forêt des tumuli qui datent de l’âge de fer.
Ce week-end, la grande lessive se fait à l’ancienne au lavoir municipal qui servait tous les lundis jusque dans les années 70 revit.
 
 

5/ Haro sur les fameuses sorcières du Sundgau, à Altkirch

Dans l’extrême sud de l’Alsace, comment se protéger des terribles sorcières? Autrefois les familles, les maisons et les récoltes étaient menacées. Pour les repousser les Sundgauviens avaient leurs talismans. L'exposition du Musée sundgauvien d’Altkirch présente tout un ensemble d'objets insolites, religieux et ésotériques.
 
Le Musée sundgauvien. / © Google map
Le Musée sundgauvien. / © Google map

A voir du 7 juillet au 29 septembre 2019, l'exposition réalisée par Raymond Heidinger, collectionneur. Musée sundgauvien, 1 rue de l'Hôtel de Ville 68130 Altkirch. Tous les renseignements.
 
 

6/ Le barrage de Kembs où la fée électricité se baigne dans le Rhin

Le barrage de Kembs. / © Thierry Gachon. MaxPPP
Le barrage de Kembs. / © Thierry Gachon. MaxPPP

Pour finir en beauté : EDF fait toute la lumière sur la centrale hydraulique de Kembs, où l’on apprend comment elle fonctionne « au fil de l’eau » et comment elle produit l'énergie nécessaire à la consommation de 250 000 habitants. De style Art Déco, cette centrale de 1932 a reçu le label "Architecture contemporaine remarquable". La salle des machines de 130 mètres de long où s’alignent 6 énormes turbines verticales sera mise en lumière… féérique.
 
Trois soirées sont proposées dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine en 2019, les 19,20 et 21 septembre. Centrale de Kembs rue de rosenau Kembs (Haut-Rhin). Téléphone : 03 89 48 37 13  
 

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus