Cet article date de plus de 3 ans

Julie Victoire Daubié, première femme bachelière de France, en 1861

La manufacture Royale de Bains-lès-Bains, dans les Vosges, vient d'obtenir le label "Maison des Illustres". Histoire de rappeler que c'est ici que naquit Julie Victoire Daubié, première femme bachelière de France.

La Manufacture Royale de Bains-lès-Bains vient d'accéder au label "Maison des Illustres". Et pour cause.
C'est ici qu'est née Julie Victoire Daubié, première femme bachelière de France.

Reportage de Anne-Laure Chery et Stiliana Peev
durée de la vidéo: 02 min 57
Julie Victoire Daubié, première femme bachelière de France, en 1861 ©France 3 Lorraine

Manufacture Royale de Bains-lès-Bains (88).
Une personne illustre, Julie Victoire Daubié, est née ici, le 26 mars 1824.

Journaliste, sociologue, économiste, pacifiste, européenne convaincue, elle fût la première femme bachelière de France, et obtînt son diplôme le 17 août 1861, après un parcours semé à l'époque d'embûches.


La Sorbonne l'ayant refusée, elle dût passer son diplôme à Lyon.
Une fois son titre obtenu, le ministre refusa de lui signer : elle était une femme...

C'est sur intervention personnelle de l'Impératrice Eugénie que l'injustice fût réparée.


Un parcours exceptionnel, raconté par l'écrivain Gilles Laporte "Julie Victoire, première bachelière de France" et Jean-Louis Debré "Les oubliés de la République".



 

La Manufacture Royale de Bains les Bains
Plus importante ferblanterie du Royaume au XVIII° siècle, la Manufacture Royale de Bains les Bains est l'un des sites industriels français les mieux préservés au coeur de la station thermale de Bains les Bains.
Le parc aux arbres tricentenaires, les jardins en terrasses, la chapelle, le château et les bâtiments industriels authentiques ajoutent au lieu cette quiétude de village «hors du temps». A la Manufacture Royale de Bains les Bains, on vit toujours dans l'usine fondée en 1733.

François Cornevaux décrit avec passion son domaine et surtout l'histoire du fondateur de la Manufacture George Puton puis de ses puissants dirigeants Falatieu, Chavane.
La machine à clous restauré est un attrait nouveau La visite du parc de la Manufacture permet de découvrir l’étonnant fau de Verzy et une glacière. Les essences, toutes remarquables, témoignent du riche passé du parc du domaine: Chênes fastigiers, hêtre tortillard, tulipiers géants, sciadopytis Verticillata.

Le domaine où Julie Victoire Daubié, première bachelière de France, née sur le site avait son herbier, dans un site industriel préservé avec château, chapelle, maisons d’ouvriers, halle au charbon, étamerie, qui a reçu, bien avant le tournage du film «indigènes» de nombreux personnages célèbres (Jules Méline, Cavour).
Aux habitants à l’année s’ajoutent les touristes, que François et Martine Cornevaux ont patiemment conquis. Ainsi les clients booking.com leur ont décerné la note de 9 sur 10 ce qui leur permet de remporter , après le Prix d’excellence l’an dernier, le Guest Review Award !

Source : Manufacture Royale de Bains-lès-Bains


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bac éducation société histoire sorties et loisirs patrimoine culture