• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Kingersheim : Un homme tué par balles dans un règlement de comptes

Le périmètre est bouclé par les forces de l'ordre. / © Stéphanie Mallauran
Le périmètre est bouclé par les forces de l'ordre. / © Stéphanie Mallauran

Un homme a été tué par balles jeudi 15 août peu avant 16h, rue de Guebwiller à Kingersheim (Haut-Rhin). Il était dans sa voiture, une Mercedes noire, avec deux autres personnes lorsqu'il s'est fait tirer dessus dans un probable règlement de comptes.

Par Noémie Gaschy

Trois hommes étaient à bord d'une voiture, une Mercedes de couleur noire, lorsqu'ils se sont fait tirer dessus, jeudi 15 août à Kingersheim (Haut-Rhin), peu avant 16h. La scène s'est déroulée au 60, rue de Guebwiller, sur le parking d'une entreprise de contrôle technique, juste à côté de l'église Sainte-Elisabeth et à quelques mètres du rond-point du Kaligone. Le véhicule était a priori à l'arrêt. Il s'agit très probablement d'un règlement de comptes

Le conducteur de la Mercedes a été tué, son identité n'a pas été révélée. Plusieurs heures après les coups de feu, son corps se trouvait toujours dans le véhicule. Un autre homme, le passager arrière de 47 ans, est gravement blessé, il a été conduit à l'hôpital. Une troisième personne, également de sexe masculin qui se trouvait à l'avant du véhicule, est indemne ; c'est elle qui a donné l'alerte aux forces de l'ordre.
Les lieux où les coups de feu ont été tirés. / © Stéphanie Mallauran
Les lieux où les coups de feu ont été tirés. / © Stéphanie Mallauran

Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Mulhouse, qui refuse pour l'heure de donner des informations sur les circonstances dans lesquelles les coups de feu ont été tirés. Selon nos informations, le tireur se trouvait dans une autre voiture et aurait pris la fuite. Un périmètre de sécurité a été installé. La police scientifique de Strasbourg est à l'oeuvre pour procéder aux premiers prélèvements et constatations. 

Des camions de pompiers sont arrivés sur place, comme le substitut du procureur et le maire de Kingersheim, Joseph Spiegel. Selon nos journalistes présents sur les lieux, des proches des victimes ont franchi le périmètre de sécurité pour se rendre sur la scène et ont laissé éclater des cris lorsqu'elles ont appris la situation.

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus