Le pétrole de Pechelbronn

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne de Chalendar .

Dans l'Alsace du Nord, alors allemande, en ce début du XXème siècle un gisement de pétrole est exploité à Pechelbronn. Face aux besoins croissants de carburant en pleine guerre, le site est modernisé. La raffinerie alsacienne fournit au Reich la majeure partie de la production allemande.

L'or noir, le pétrole, le carburant de la guerre. Plus la guerre se prolonge, plus les besoins en matières premières augmentent. L'Allemagne crée même au sein de son ministère de la guerre une division des matières premières stratégiques. L'Alsace annexée est très intéressante pour le Reich. Elle peut fournir de la potasse mais surtout du pétrole.
Sur le site de Pechelbronn, l'exploitation du sable bitumineux remonte à 1742. Mais il faut attendre 1879 pour que commencent les forages mécaniques.
En pleine première guerre mondiale, un homme va révolutionner l'exploitation du pétrole alsacien, il s'appelle Paul de Chambrier.

Paul de Chambrier est employé comme chimiste mais il devient très vite le directeur du site de Pechelbronn. A partir de 1917 il va mettre en place une nouvelle forme d'exploitation minière, une exploitation par puits et galeries. Le résultat est immédiat, la production grimpe en flèche.
Après la guerre, la raffinerie alsacienne deviendra la SAEM, la Société Anonyme d'Exploitation Minière. Sa renommée se fera sur la production de son produit-phare : l'huile ANTAR.

Le site et le musée du Pétrole peuvent se visiter grâce à l'investissement des bénévoles de l'Association des Amis du Musée du Pétrole.


durée de la vidéo: 01 min 43
Le pétrole carburant de la guerre ©France 3 Alsace

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité