• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les journées du Patrimoine en Alsace, c'est aussi à la mine

Puits Rodolphe de Pulversheim / © France 3 Alsace
Puits Rodolphe de Pulversheim / © France 3 Alsace

Parmi ceux qui ont véritablement à coeur de transmettre leur histoire, il y a les anciens mineurs du bassin potassique. Leur monde n'existe plus, puisque la derniere mine a fermé en 2004. Mais ce weekend, ils retournent sur leur carreau, pour les Journées du Patrimoine.

Par Florence Grandon

Dans le bassin potassique, il y avait 24 puits de mine, à l'époque de l'extraction de la potasse d'Alsace. Le puits Rodolphe tient son nom d'un banquier allemand. Un univers à part où l'on communique avec un langage spécifique. Ici, comme dans toutes les mines du monde, ce sont les même codes. A l'aide d'une sirène ou de leur lampe, les mineurs se prévenaient les uns les autres, en cas de problème. Parler n'était pas possible, il y avait trop de bruit, au fonds comme au jour, bien souvent.

Pour descendre à 1000 mètres sous terre, il y a un systeme de poulie, activé par une machine qui date de 1912 - la premiere machine électrique réellement fiable, à condition d'avoir un cable en parfait état.

Un cable qui lache, c'est des centaines de mineurs à faire remonter d'urgence à la surface. Et ces cages ont une capacité de 14 personnes seulement. Un coup de grisou en 1940 a coûté la vie à 25 mineurs.

Le reportage au Carreau Rodolphe :
Les journées du Patrimoine : le Carreau Rodolphe de Pulversheim
Interviews : Thierry Vogel Association Groupe Rodolphe / Alain Heyer, Association Groupe Rodolphe / Patrick Pflieger, vice-président de l'Association Groupe Rodolphe - France 3 Alsace - S. Malal, V. Ruiz Suri, A. Ahmed

Et à la fin de leur journée de travail, après avoir pris leur douche, ils accrochaient leurs vêtements jusqu'au lendemain dans un vestiaire appelé la salle des pendus : les crochets et leurs dépouilles étaient remontés tout prêts du plafond, pour ne pas gêner les mineurs qui entraient et sortaient des douches au même endroit.

Les Journées du Patrimoine en Alsace 



Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus