• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Lorraine : gilets jaunes, et maintenant ?

Dimanche 18 novembre dans la matinée, l'A4 reste fermée à hauteur de Ste Marie-aux-Chênes. / © Photo Yves Kreidl, France 3 Lorraine.
Dimanche 18 novembre dans la matinée, l'A4 reste fermée à hauteur de Ste Marie-aux-Chênes. / © Photo Yves Kreidl, France 3 Lorraine.

Après la mobilisation des gilets jaunes hier en Lorraine, pour protester contre la hausse du prix des carburants, de nouveaux rassemblements et blocages sont prévus dimanche 18 novembre. Le point sur la situation en début d'après-midi. 

Par Yves Quemener

"Gilets jaunes, colère noire", "Jupiter, redescends sur terre, c'est la misère" : en Lorraine, quelques manifestants arboraient un message sur leurs gilets. Ils ont bloqué les autoroutes, les ronds-points, les hypermarchés samedi 17 novembre 2018.

En Lorraine, et en Meuse, dimanche 18 novembre 2018, les gilets jaunes bloquent toujours quelques ronds-points : 
 


 Le mouvement des gilets jaunes s'est prolongé dans la nuit du 17 au 18 novembre, à Bar-le-Duc (Meuse). 

 
Les gilets jaunes à Bar-le-Duc, pendant la nuit du 17 novembre


En Meurthe-et-Moselle, selon la préfecture, à 14 heures, il n’y a aucun blocage routier dans le département. Cependant, il existe encore onze rassemblements ou barrages filtrants situés pour la plupart à proximité de zones commerciales.

En début d'après-midi, à Frouard (Meurthe-et-Moselle), ils sont encore une trentaine à manifester. Marie-France, retraitée, dit sa colère au micro de Jean-Christophe Panek, France 3 Lorraine. 

 
L'amertume de Marie-France, retraitée.

Dans les Vosges, il reste quelques difficultés de circulation, à Epinal, Gérardmer, le Thillot.
 

En Moselle, fermeture de l'A4 à hauteur de Ste Marie-aux-Chênes. Il subsiste un point de blocage à la ZAC d'Augny au sud de Metz.

Hier samedi, la préfecture avait recensé une trentaine de manifestations.  
 

A l'initiative de cette colère, des membres de la société civile se sont mobilisés contre la hausse du prix des carburants et aussi contre la politique du gouvernement en matière de taxation et à la baisse du pouvoir d'achat.

Près de 283.000 "gilets jaunes" ont protesté samedi dans toute la France avec plus de 2.000 rassemblements. 
 

Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus