Lorraine : le plan hiver entre en vigueur, l'aide aux plus démunis durera jusqu'au 31 mars 2022

Publié le
Écrit par Vincent Le Goff / Vincent Le Falher
Selon la fondation Abbé Pierre, il y a environ 300.000 personnes sans domicile fixe en France.
Selon la fondation Abbé Pierre, il y a environ 300.000 personnes sans domicile fixe en France. © Franck DELHOMME/MaxPPP

La veille hivernale débute en France. Les départements vont renforcer l'aide aux personnes en difficulté du 1er novembre jusqu'au 31 mars 2022. En Lorraine, les dispositifs commencent à se mettre en place.

Les périodes de froid arrivent à grands pas. Le plan hivernal 2021 - 2022 a été lancé, lundi 1er novembre. Il restera en vigueur jusqu'au 31 mars 2022. Pendant cinq mois, les départements de Lorraine s'engagent à renforcer l'aide pour les sans-abris. Les équipes du Samu Social sont mobilisées sur les territoires.

Du côté de la Moselle, la protection civile viendra renforcer les maraudes le dimanche soir à Metz et Thionville. Les autorités rappellent que le 115, numéro vert, est opérationnel tous les jours. Il permet de signaler des situations de détresse de personnes ou ménages isolés.

Les Services Intégrés d'Accueil et d'Orientation (SIAO) vont orienter les demandeurs vers les places en hébergement d'urgence et les services d'accueil. En Meuse, le SIAO est conduit par les deux Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) ou encore l'Association Meusienne d'Information et d'Entraide.

Une aide au logement

En Meurthe-et-Moselle, plus de 2.500 places d'hébergements pérennes existent. Une hausse de 60 % depuis 2011. La préfecture a annoncé la création de places exceptionnelles en cas de Grand Froid. Le plan hiver est marqué par la crise sanitaire liée au Covid. La plupart des dispositifs d'hébergement d'urgence sont restés ouverts depuis mars 2020.

La Fondation Abbé Pierre continue par ailleurs à orienter les ménages menacés d’expulsion. Cette année, selon l’association, le bilan est inquiétant. D’après le ministère du Logement, au 30 septembre, 6 600 ménages ont été expulsés de leur logement.

Les membres de la fondation appellent les pouvoirs publics à renforcer les moyens. À l’antenne de Metz, Maryvonne Ludmann affirme que "depuis la crise sanitaire, la misère est plus visible". L'assistante de direction de l'agence Abbé Pierre Grand Est rappelle que "c'est une continuité d'actions. Nous nous mobilisons en permanence avec les moyens que nous avons". Au niveau national, la fondation a même mis en place des chèques service pour que les personnes puissent se nourrir.

Renforcement des accueils de jour

En Lorraine, les horaires des accueils de jour vont être étendus. Au total, trois établissements seront ouverts en Meurthe-et-Moselle : le premier au 32 rue Sainte Anne à Nancy, le deuxième au 120 Rue Raymond Poincaré à Longwy et le dernier au 12 rue Sous le Moulin à Val-de-Briey. Ce sont des lieux d’abri et d’échange ouverts uniquement en journée. 

À Metz, les bénévoles de la fondation Abbé Pierre s'engagent principalement au sein de leur accueil de jour. "Il se situe près de la gare de Metz, à l'Espace Clovis. Au total, six salariés réalisent un accompagnement social. Nous mettons à disposition le petit-déjeuner, les douches ou les sanitaires. Il y a également un restaurant social et solidaire", ajoute Maryvonne Ludmann.

Le recours à l'aide alimentaire

"Nous avons une campagne d'information qui commence le 23 novembre. Elle durera seize semaines", détaille Françoise Spinelli, présidente des Restos du Coeur dans les Vosges. Actuellement, 6.000 à 7.000 personnes sont bénéficiaires au sein de son association, "mais les inscriptions pour le plan hiver ne sont pas encore terminées".

Au total, l'organisme vosgien distribue six repas par personne en semaine. Françoise Spinelli rappelle que, quand "la période Grand Froid sera activée, nous serons mobilisés toute la journée. Nous proposerons une aide alimentaire, mais aussi un accompagnement des personnes". L'objectif pour l'ensemble des bénévoles est de garantir un accueil et un temps d'échange durant le plan hiver.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.