Lutte contre la prostitution juvénile: Mulhouse remporte le prix prévention de la délinquance

La Ville de Mulhouse est lauréate de la 10e édition du Prix Prévention de la Délinquance, catégorie « Femmes et Sécurité ». / © Ville de Mulhouse / France 3 Alsace
La Ville de Mulhouse est lauréate de la 10e édition du Prix Prévention de la Délinquance, catégorie « Femmes et Sécurité ». / © Ville de Mulhouse / France 3 Alsace

Mulhouse a remporté, ce jeudi 21 mars le prix prévention de la délinquance 2019 décerné par le Forum français pour la sécurité urbaine (FFSU). La ville est récompensée pour son engagement en faveur de la lutte contre la prostitution et en particulier contre la prostitution juvénile.

Par M.C

Depuis plusieurs années, la Ville de Mulhouse a fait de la lutte contre la prostitution juvénile l’une de ses priorités. A l’origine de cet engagement il y a un constat dressé par le Mouvement du nid 68, le parquet de Mulhouse et les responsables de foyers éducatifs : la prostitution des jeunes et notamment de jeunes filles prendrait de l’ampleur sur le territoire. Même s’il est difficile de chiffrer précisément la situation, le nombre de faits recensés serait en constante augmentation.

De quoi convaincre le pôle prévention et sécurité de la ville de passer à l’action. En 2013, une campagne d’affichage et de sensibilisation à destination des clients de personnes prostituées a fleuri dans les abribus.
 
Campagne de lutte contre la prostitution de la ville de Mulhouse / © Ville de Mulhouse / France 3 Alsace
Campagne de lutte contre la prostitution de la ville de Mulhouse / © Ville de Mulhouse / France 3 Alsace

Deux ans plus tard, l’ensemble des agents de la police municipale de la Ville ont été formés à la thématique prostitutionnelle. Une convention mettant en place un stage à destination des clients d'achats sexuels a également été signée par le parquet, la direction départementale de la sécurité publique, deux associations et la Ville. À ce jour, 10 clients en ont déjà bénéficié.
 

En 2019, la cité du Bollwerk a décidé d’aller plus loin et de frapper un peu plus encore les consciences. Comment ? En s’adressant directement aux adolescents via la réalisation d’un film d’animation (motion-design) court, percutant, pouvant être relayé sur les réseaux sociaux et dans les lieux qu’ils fréquentent : universités, centres socio-culturels, cinémas, lycées. Un clip travaillé en concertation avec des jeunes filles pouvant être sujettes à une sexualité à risque. Il reprend d'ailleurs leurs propres termes : "vendre son corps? Tapiner ? Besoin d’argent? Escort? Ne nous faisons pas d’illusions, tout ça c’est de la prostitution".
 
 

Un outil de sensibilisation inédit

Officiellement lancé en Février dernier sur la toile, le film, unique en son genre, avait déjà été projeté au cinéma Kinépolis à des lycéens et au public adulte durant les dernières vacances d’hiver. Remarqué, il fait partie des actions qui permettent à la ville d'obtenir le Prix prévention de la Délinquance décerné jeudi 21 mars par le Forum Français pour la Sécurité Urbaine.

"Le motion-design pourra être relayé dans d’autres villes ou communautés d'agglomération souhaitant mener une politique de prévention du michetonnage" précise la Ville dans un communiqué de presse, tout en annonçant la création d'un groupe de travail dédié à la prévention et lutte contre la prostitution juvénile réunissant des partenaires institutionnels (parquet, conseil départemental, éducation nationale, police nationale, foyers de jeunes, Ville de Mulhouse) et associatifs (Aide aux victimes, Mouvement du nid) avec la volonté d’engager des actions principalement au sein de foyers éducatifs et dans des établissements scolaires.
 
 

Sur le même sujet

Les + Lus