Haute-Marne : le Lynx fait son retour en Champagne-Ardenne

Cette photo est prise par un chasseur qui a installé un "piège photographique". / © Préfecture de Haute-Marne
Cette photo est prise par un chasseur qui a installé un "piège photographique". / © Préfecture de Haute-Marne

La préfecture de Haute-Marne a révélé ce mercredi 5 février la présence d’un lynx dans le massif forestier d'Auberive. Un chasseur l'a photographié de nuit à la mi-décembre. Toutes les vérifications d'usage sont terminées. Il s'agit bien d'un félin, de type lynx boréal. 

Par Eric Normand

"C'est un événement" pour les nombreux naturalistes de la région. La présence d’un lynx boréal a été constatée le 19 décembre 2019 en Haute-Marne, dans le massif forestier d’Auberive. L'animal a été vu et photographié dans le périmètre du Parc national de forêts. "C'est une belle surprise," explique Vincent Montibert, du Réseau loup-lynx, de l'Office Français de la Biodiversité , "nous n'avons jamais collecté d'informations témoignant de la présence du lynx en Haute-Marne, nous savions qu'il y en avait dans les départements voisins et sa venue n'était pas impossible." 

Auparavant, l’observation de lynx a été confirmée dans les départements limitrophes, en Haute-Saône dès 1989 et en Côte d’Or, plus récemment en 2018. "Ainsi, dans la continuité de l’aire de présence régulière du lynx dans le massif du Jura, et en lien probable avec le dynamisme de cette population, des incursions de l’espèce jusqu’en Haute-Marne ne sont plus hypothétiques," ajoute le spécialiste. "Oui, le lynx a sans doute été de passage dans la région Champagne-Ardenne dans des siècles précédents, mais il n'existe pas de données officielles. Sa venue est de toute façon exceptionnelle." 
 

Une photo d'un chasseur 

"Cette photo tient du hasard," explique Vincent Montibert. C'est un chasseur qui a installé un "piège photographique." Un appareil photos qui permet de piéger, comme son nom l'indique, l'animal qui passe devant l'objectif en déclenchant une photo, via un détecteur de mouvement. 
 

De nombreuses vérifications ont été faites. Vérifications de l'environnement où se trouvait le lynx et identification des tâches qui se trouvent sur le pelage de l'animal.
- Vincent Montibert, de l'Office Français de la Biodiversité 


Pour l’heure, l’origine de ce spécimen observé en Haute-Marne reste inconnue. "Ce lynx n'est pas dans nos fichiers, il n'a jamais été identifié," explique Vincent Montibert. "De même, il n’est pas permis de déterminer s’il s’agit d’un individu en dispersion, de passage dans ce secteur en lien avec un déplacement exploratoire ou d’un individu résidant, non-décelé jusque-là."
La présence d'un lynx en Haute-Marne confirmée par la préfecture (image d'illustration) / © Philippe Clément - Maxppp
La présence d'un lynx en Haute-Marne confirmée par la préfecture (image d'illustration) / © Philippe Clément - Maxppp



Une bonne nouvelle pour le parc

La détection de cette espèce en Haute-Marne est une bonne nouvelle pour le Parc National de forêts qui vient d'être inauguré. "J'espère que le lynx trouvera un habitat à sa convenance," poursuit Vincent Montibert. "Ce serait formidable que le carnivore s'y installe. C'est un lieu forestier, calme, préservé. Tout ce qu'aime le carnivore. Il y trouvera les proies qu'il apprécie comme les lapins, les lièvres et même des chevreuils."  

Reste à avoir si le lynx est juste de passage. C'est un animal solitaire capable de marcher sur de longues distances. Il en existe une centaine sur le territoire français. "Un chiffre plutôt en regression," alerte l'Office Français de la Biodiversité, "parce qu'ils sont parfois percutés par des voitures, voire braconnés. L'animal est très présent dans le massif du Jura mais il a pratiquement disparu dans les Vosges." 

Sur Facebook daté du 1er janvier, le photographe Neil Villard poste un cliché d'un lynx dans le Jura côté Suisse. 
 


Message de la préfecture de Haute-Marne : Si vous observez un lynx ou un indice de sa présence (traces, proies consommées, etc. …), merci de le signaler à l’OFB pour contribuer à la connaissance de l’espèce et au suivi de sa population.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus