“Marée populaire” : 200 à 300 manifestants dans les rues de Mulhouse, 1.000 à Strasbourg

© M. Martin
© M. Martin

Ils ont manifesté pour l'égalité, la justice sociale et la solidarité. Entre 200 et 300 manifestants ont répondu à l'appel de plusieurs syndicats, collectifs et partis politiques à Mulhouse. Ils étaient 1.000 à Strasbourg.

Par Judith Jung

Ce matin à Mulhouse, cet après-midi à Strasbourg, tous étaient là pour dénoncer la présidence Macron et les inégalités croissantes dues à sa politique. Entre 200 et 300 manifestants ont défilé, ce matin au départ de la place de la Bourse de Mulhouse, pour défendre l'égalité, la justice sociale et la solidarité. Ils ont répondu à l'appel d'une quinzaine de syndicats, partis politiques et associations. Une "marée populaire" qui s'inscrit dans un mouvement national qui entend protester contre les réformes du gouvernement. Selon les organisateurs de la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon "un constat s'impose, Emmanuel Macron son gouvernement et le Medef sont décidés à imposer coûte que coûte une restructuration en profondeur de la société française : politique d’austérité, destruction des droits des salarié.es, introduction de la sélection à l’entrée de l’université, casse des services publics, aggravation du sort des sans emplois, réorganisation aggravant les inégalités en matière d’accès à la justice, réforme fiscale favorable aux plus riches (...) ce coup de force peut échouer". Dans le cortège, des lycéens, des salariés, des cheminots, des profs mais aussi des retraités qui souhaitent plus de considération et d'écoute.

A Strasbourg, le départ du mouvement qui a réuni près d'un millier de personnes s'est fait à 14h place Kéber, à l'appel d'une quarantaine de confédérations, collectifs et partis politiques de gauche. Des "marées populaires" ont eu lieu dans 190 villes du pays.

 

 

Sur le même sujet

récolte des mirabelles à Rozelieures

Les + Lus