• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Des lycéens à genoux devant le rectorat de Reims, dégradations et interpellations : le bilan des manifestations

En solidarité avec les jeunes arrêtés à Mantes-la-jolie le 6 décembre, une cinquantaine de lycéens se sont agenouillés devant le rectorat de Reims / © Ophélie Masure / France 3 Champagne-Ardenne
En solidarité avec les jeunes arrêtés à Mantes-la-jolie le 6 décembre, une cinquantaine de lycéens se sont agenouillés devant le rectorat de Reims / © Ophélie Masure / France 3 Champagne-Ardenne

Alors que le syndicat UNL a appelé à un "mardi noir", notamment contre la réforme du bac, plusieurs tentatives de blocus ont eu lieu dans la région, à Reims, des lycéens se sont agenouillés devant le rectorat, en solidarité avec les lycéens arrêtés à Mantes-la-jolie la semaine dernière.
 

Par Johanna Albrecht

Mise à jour. 11/12. 17h40. 6 lycéens ont été interpellés ce mardi 11 décembre, à Rethel, Troyes, et Romilly-sur-Seine.

C'est un symbole qu'ils ont voulu fort, en soutien aux 151 lycéens de Mantes-la-Jolie, interpellés le jeudi 6 décembre, et dont les images de l'arrestation ont suscité une indignation forte.

Ce matin, une cinquantaine de lycéens se sont agenouillés, mains sur la tête, devant le rectorat de l'académie de Reims. Ces lycéens participaient aujourd'hui au "mardi noir" voulu par le syndicat "UNL" pour protester contre la réforme du bac, la sélection à l'université, l'augmentation des frais de scolarité pour les étudiants étrangers, et le service national universel.
 
Avant cette action symbolique devant le rectorat, les lycéens se sont d'abords retrouvés devant le lycée Roosevelt tôt ce matin, avant de partir faire le tour des autres établissements du centre de Reims pour tenter de rallier d'autres élèves. En fin de matinée, ils étaient une centaine environ dans le cortège. Une délégation a été reçue auprès de la rectrice.
 
Une centaine de lycéens se sont rassemblés ce mardi devant le rectorat de Reims / © Ophélie Masure / France 3 Champagne-Ardenne
Une centaine de lycéens se sont rassemblés ce mardi devant le rectorat de Reims / © Ophélie Masure / France 3 Champagne-Ardenne

 

Des rassemblements devant plusieurs lycées de la région

Selon l'académie de Reims, aucun lycée n'a été entièrement bloqué aujourd'hui en Champagne-Ardenne, mais des tentatives de blocus ont eu lieu dans onze établissements :

Quatre établissements ont donc été concernés à Reims (notamment le lycée Roosevelt).
 
A Reims, devnt le lycée Roosevelt, les élèves se sont rassemblés dès 8 heures ce mardi matin / © Annabelle Igier / France 3 Champagne-Ardenne
A Reims, devnt le lycée Roosevelt, les élèves se sont rassemblés dès 8 heures ce mardi matin / © Annabelle Igier / France 3 Champagne-Ardenne

A Epernay, un lycée a été concerné par ces tentatives.

A Rethel, dans les Ardennes, au lycée Paul Verlaine, plusieurs centaines d'élèves ont d'abord bloqué l'entrée, dès 7h30 ce matin. Après le passage des gendarmes, un grand nombre d'entre eux sont rentrés dans les locaux. Des lycéens ont été interpellés.

A Sedan et à Revin, un lycée dans chaque ville a été concerné.

A Troyes, une trentaine d'adolescents se sont rassemblés devant le lycée Les Lombards. Un second lycée a également été concerné par le blocus. Des heurts ont éclatés et une voiture et des poubelles ont notamment été renversée. Des lycéens ont été interpellés.

A Romilly-sur-Seine, une centaine de lycéens se sont également mobilisés autour de l'établissement de Joliot-Curie. Une dizaine de jeunes, au visage masqué, sont venus perturber la manifestation. L'un d'entre eux a été interpellé. La grande majorité des élèves du lycée n'était pas en cours ce mardi.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus