Marne, Haute-Marne, Aube, Meuse : opération d'envergure de police judiciaire pour vols aggravés de fret et de carburant

Une vaste opération judiciaire a eu lieu ce mardi 9 février dans le cadre de vols aggravés de fret, de carburant et d’association de malfaiteurs en vue de commettre des vols aggravés. Une centaine de gendarmes ont été mobilisés dans 4 départements. 

opération simultanée ce matin dans 4 départements
opération simultanée ce matin dans 4 départements © gendarmerie nationale

Le 09 février 2021, une vaste opération de police judiciaire mobilisant une centaine de gendarmes a permis d'interpeller trois personnes, soupçonnées d’avoir commis des vols aggravés de fret et de carburant.

En pleine nuit sur des parkings

Depuis le mois de novembre dernier, des vols de fret et de carburant sont régulièrement commis au préjudice de transports routiers sur la RN 4, dans les départements de la Marne, de la Haute-Marne, de l’Aube et de la Meuse. Les faits sont commis de nuit sur des parkings. Les produits volés sont divers et variés. "Les auteurs lacèrent les bâches des camions pour en vérifier le contenu et volent en fonction des opportunités " explique la gendarmerie.

Une enquête préliminaire est ouverte sous la direction de la procureure de la République de Châlons. L’enquête est confiée à la Section de Recherches de Reims. Rapidement, les investigations mettent en cause deux individus dans la commission de plusieurs vols et deux individus comme receleurs.

Trois personnes ont été interpellées.
Trois personnes ont été interpellées. © Gendarmerie nationale

4 opérations simultanées

Une opération judiciaire est menée le 09 février 2021 sur les communes de Perthes(52) et Sapignicourt(51) en vue d’interpeller les mis en cause. Les forces de l'ordre n'ont pas lésiné sur les moyens, l'opération a mobilisé plus de 100 gendarmes, dont de nombreux effectifs de la région de gendarmerie de Champagne-Ardenne, des gendarmes mobiles, la section aérienne de la gendarmerie de Metz et deux équipes cynophiles.

Trois personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre de l’enquête. Des saisies incidentes ont été réalisées. Des investigations sont en cours pour en déterminer l’origine.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
enquêtes police société sécurité