Arnaque de la plaque d'immatriculation : ne tombez pas dans le panneau

Publié le Mis à jour le

L'arnaque dite "de la plaque d'immatriculation" semble commencer à se répandre. Elle consiste à vous appeler et demander de l'argent pour un supposé délit de fuite après un accrochage que vous n'avez pas remarqué. La préfecture de la Marne donne quelques conseils de prudence.

Vous êtes tranquille chez vous, et voilà qu'un numéro inconnu (masqué ou non) vous appelle. À votre grande surprise, vous apprenez que vous avez causé un accident (généralement un léger accrochage sans vous en apercevoir). 

Et on vous réclame de l'argent pour vous éviter une plainte pour délit de fuite ou le mécontentement de votre compagnie d'assurance. Bigre. Mais comment donc cette personne a récupéré votre numéro ? Très simple, répond cette dernière : elle a appelé la préfecture en lui communiquant le numéro de votre plaque d'immatriculation, et maintenant, il faut raquer. 

Évidemment, "dans le fichier des immatriculations, nos services ne disposent pas des numéros de téléphone", explique à France 3 Champagne-Ardenne Romain Miot, le responsable de la communication de la préfecture de la Marne. "Il faut souligner que seule une réquisition judiciaire permet la communication du numéro de téléphone d'un de nos concitoyens." En clair, c'est une arnaque (en voir un exemple dans la publication du Reddit r/France ci-dessous).


Populaire au Royaume-Uni, ce type d'escroquerie commencerait à essaimer dans l'Hexagone. Pour l'instant, "nos forces de l'ordre ne font pas état de ce phénomène précis. Nous recommandons bien évidemment à chacun et chacune de porter plainte le plus rapidement possible en apportant un maximum d'éléments factuels." N'hésitez pas à parler de cette nouvelle arnaque à vos proches. Car mieux vaut prévenir que guérir. Dans le genre routier, l'arnaque dite à l'Irlandaise est elle aussi bien répandue.

Conseils généraux

De manière générale, quelques préconisations sont à suivre, selon la préfecture :

  • ne communiquer aucune information personnelle à une tierce personne inconnue
  • même règle pour vos photographies ainsi que vos documents personnels
  • idem pour tous codes de connexion, numéros bancaires, etc.
  • ne jamais rappeler des numéros de téléphone inconnus
  • en cas de doute, appeler sa banque pour opposition


Pour rappel, les démarches officielles via Internet se font à partir du portail de service public habilité par le gouvernement. Les escroqueries téléphoniques peuvent faire l'objet d'une pré-plainte en ligne. Quant aux escroqueries numériques (ce qui n'est pas le cas avec ces arnaques par téléphone à la plaque d'immatriculation), elles peuvent se dénoncer via la plate-forme numérique Thésée : il est toujours bon de le savoir en cas de piratage, fausse petite annonce sur Le Bon Coin, rançon ou chantage par messagerie, etc.