Ces architectes d'intérieur lancent un appel pour rénover une salle d'accueil destinée aux parents et enfants séparés

Cinq architectes et décoratrices d'intérieur de la Marne veulent transformer la salle de rencontre parents-enfants de l'espace Le Creuset à Reims. La bourse allouée par l'Union francophone des décorateurs et architectes d'intérieur étant insuffisante, elles appellent à la générosité des artisans et des fournisseurs.

"Quand on ne peut pas changer le monde, il faut changer le décor" écrivait Daniel Pennac dans La petite Marchande de prose. Cette citation, les cinq entrepreneures marnaises de l'Union des architectes et décorateurs d'intérieur de Champagne-Ardenne, l'appliquent au quotidien dans leur travail. C'est encore plus vrai pour leur projet commun : elles veulent réaménager gratuitement une salle de l'espace rencontre Le Creuset à Reims, un lieu de rencontre transitoire pour les parents et enfants séparés.

"Chaque année, on reçoit un budget de l'UFDI (Union francophone des décorateurs et architectes d'intérieur) pour un projet. Cette fois, on a décidé d'aider une association", explique Stéphanie Leclere, décoratrice d'intérieur à Reims. Avec ses consoeurs Estelle Jubelin, Christel Dubois, Séverine Corre et Alexandra Storah, elles se sont très vite mises d'accord sur Le Creuset, une association qui vise à faciliter le lien parent-enfant, dans des situations compliquées.

"Ce lieu accueille beaucoup de monde, ça va aider beaucoup de gens", se réjouit Stéphanie. "L'enfance est un domaine qui nous touche toutes, pour des raisons diverses, mais on a toutes à coeur d'aider les enfants", ajoute Estelle.

Du côté de l'espace rencontre Le creuset, on se réjouit d'avance de cette aide inattendue. "Que des gens s'intéressent à nous, c'est un peu une reconnaissance de notre mission. On se sent moins seuls", affirme Karine Bour, directrice de l'espace rencontre. L'association de loi 1901 occupe de spacieux locaux dans le quartier des Epinettes à Reims depuis 2008. "Nous bénéficions de subventions pour nos frais de fonctionnement. Mais nous n'avons pas les moyens de rafraîchir ce lieu qui en a bien besoin!" poursuit la directrice.

Les cinq professionnelles ont du pain sur la planche. Car à l'espace rencontre le Creuset, la décoration est faite de récup. "On nous a donné les meubles, j'ai fabriqué moi-même des tables" raconte karine Bour. "Tout est dépareillé. L'aménagement n'a jamais été réfléchi", ajoute Stéphanie Leclère. Les décoratrices, vont donc essayer d'apporter "un peu de chaleur à ce lieu", pour le rendre plus convivial. 

Il y a près de 70m2 à réaménager : un espace cuisine, un espace salle à manger, un espace salon et un espace jeu. Une grande salle, sans aucune cloison, pour rester dans l'esprit collectif des lieux. "Il faut absolument que l'enfant ou le parent se sente libre, qu'il puisse s'échapper par le regard si la situation devient trop tendue", explique la directrice. "Il faut aussi que cela soit solide et durable, parce qu'il y a beaucoup de passages", dit-elle. 

Les cinq décoratrices et architectes d'intérieur ont déjà plein d'idées. "On va garder cette belle piscine à balles" dévoile Stéphanie Leclère. "On compte mettre mal de touches de couleurs très vives" ajoute la décoratrice, qui veut aussi changer le revêtement de sol pour quelque chose d'éco-responsable et simple d'entretien. Si Stéphanie est très sensible à l'écologie, sa consoeur Estelle Jubelin mise plutôt sur le confort : "on veut quelque chose d'intimiste et de cosy", confie-t-elle.

Un appel au mécénat

La bourse allouée par l'UFDI ne suffira pas pour rénover l'espace rencontre. Si les professionnelles offrent leur expertise et leur temps, elles cherchent des partenaires pour financer ce projet. "Nous avons besoin de fournisseurs de meubles, de luminaires et des artisans aussi, pour poser le sol ou peindre les murs", explique Stéphanie. "Il s'agirait de mécénat, les entreprises participantes bénéficieraient jusqu'à 60% de crédit d'impôt", déclare Karine Bour. 

Chaque don serait défiscalisé, puisque nous sommes une association reconnue d'intérêt général.

Karine Bour, Directrice de l'espace rencontre Le creuset

L'association et les décoratrices souhaitent aussi faire appel à la Ville de Reims, qui pourrait fournir de la main d'oeuvre en faisant participer les agents de la ville. Elles se sont aussi rapprochées du lycée professionnel Raymond Kopa et de sa filière "métiers de l'aménagement". Les élèves pourraient intervenir pour aider les familles à renouer dans ce lieu neutre. 

L'espace rencontre fête cette année ses 30 ans. Près de trois mille familles ont déjà été accompagnées. Nul doute qu'un intérieur accueillant contribue à apaiser les conflits familiaux

Pour faire un don :

Association Espace rencontre 06 81 76 25 04

erlecreuset@orange.fr

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité