Une fresque inédite de Cabu exposée à la Duduchothèque à Châlons-en-Champagne

De nouvelles oeuvres de Cabu sont présentées à la Duduchothèque. Dès son plus jeune âge, son goût pour l'humour y est exprimé. Parmi les dessins de jeunesse, une fresque consacrée au 14 Juillet. Un petit chef-d'oeuvre qui n'avait jamais été présenté.

Le 14 juillet à Courzy-sur-L'Haricot de Cabu.
Le 14 juillet à Courzy-sur-L'Haricot de Cabu. © Philippe Mercier / France 3 Champagne-Ardenne
Depuis son ouverture en décembre dernier, La Duduchothèque a accueilli plus de 5 000 visiteurs, de la région bien sûr, mais aussi des États-Unis ou de la Nouvelle-Zélande. Le trait, l'humour du dessinateur Châlonnais suscitent toujours émotion et admiration.

Un nouveau dépôt des œuvres de jeunesse de Cabu par sa famille, permet de découvrir que son style était déjà inscrit dans les premiers dessins.  Le choix du noir et blanc et la référence à ses maîtres : Searle, Grove et Dubout.

"Il s'inspire beaucoup d'Albert Dubout, c'est vraiment son premier maître. On reconnaît l'esprit foisonnant de Dubout, certain personnage que l'on retrouve également."
Anne-Sophie Canton, médiatrice du Patrimoine

Le clou de cette expositon, c'est cette fresque "Le 14 juillet à Courzy-sur-L'Haricot", une sorte de tapisserie de Bayeux "made in Châlons". Retrouvée récemment sous un escalier, roulée dans une cagette, cette oeuvre de prime jeunesse réalisée alors que Cabu n'avait que 13 ans témoigne, sur 3 m 40 de longueur, de son goût pour l'humour. 
 
Un extrait de la fresque "Le 14 Juillet à Courzy-sur-L'Haricot" de Cabu.
Un extrait de la fresque "Le 14 Juillet à Courzy-sur-L'Haricot" de Cabu. © Philippe Mercier / France 3 Champagne-Ardenne

Pas moins de 93 personnages se retrouvent dans ce 14 juillet inédit à ce jour. 

"Quand vous regardez la fresque, ces petites scènes un peu partout, c'est drôle, ça fait rire. Il aimait les gens, il aimait leur petit travers, leur petit truc, et après le développer à travers toute sorte de situation, de difficulté qu'ils vont rencontrer."
Pascaline Watier, directrice de la Duduchothèque

Dès l'âge de 13 ans, Cabu réalise les personnages de la fresque "Le 14 Juillet à Courzy-sur-L'Haricot"
Dès l'âge de 13 ans, Cabu réalise les personnages de la fresque "Le 14 Juillet à Courzy-sur-L'Haricot" © Marie-Line Fournier / France 3 Champagne-Ardenne

Tous ceux qui un jour on croisé la route de Cabu savent combien il était curieux des autres.

Quelques années plus tard, il retravaillera le thème du 14 Juillet. La musique, la fête, les gens réunis par un trait de crayon.  

Voir le reportage

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
humour culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter