• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Epernay. Des bouteilles de champagne vieilles d'un siècle trouvées dans une cave

Ces bouteilles ont plus d'un siècle / Epernay, le 5 février 2018 / © Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne
Ces bouteilles ont plus d'un siècle / Epernay, le 5 février 2018 / © Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne

Ce n'est pas une première, mais cela reste rare et assez fascinant. La maison de Champagne Pol Roger a mis au jour des bouteilles du XIXème siècle ensevelies dans les tréfonds de la cave à Epernay.

Par FM avec Odile Longueval

Des bouteilles de champagne vieilles de plus de 100 ans. Une découverte surprenante dans les caves de la maison Pol Roger en janvier dernier.

Tout commence lors d'une nuit de février 1900. Maurice Pol Roger, fondateur de la maison de champagne éponyme, entend un grondement. "Vers 6h30, quand il s'est levé et s'est aperçu que le sol avait glissé. Heureusement, personne n'avait été touché sauf les bouteilles" raconte Christian de Billy, son petit-fils.

Des bouteilles intactes…


Personne ne pensait retrouver une seule des bouteilles ensevelies. En tout, ils estiment qu'il y en aurait plus d'un million sous terre. A l'origine de ce découverte : des projets d'agrandissement qui conduisent la maison à sonder ces endroits inexplorés. Et le 15 janvier dernier, c'est la stupéfaction. Après avoir creusé, une première bouteille tombe… intacte.

"Dans ce mouvement d'euphorie on a voulu agrandir cette zone. Et en creusant, on a trouvé des bouteilles non cassées" se souvient Damien Cambres, chef de cave adjoint chez Pol Roger.

… et leur breuvage aussi​


Toutes ces années, les bouteilles sont restées en cave à 25 mètres sous terre. De quoi les mettre à l'abri de la lumière et à une température stable. Des conditions idéales pour avoir un bon champagne.

Epernay, le 5 février 2018 / © Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne
Epernay, le 5 février 2018 / © Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne

Dominique Petit, le chef de cave de la maison, en est sûr, le champagne sera de très bonne qualité :

On va y trouver beaucoup de rondeurs, de la fraîcheur, car il n'y a pas eu d'altération de l'acidité. Et également des notes de maturité sur des grillés.


Pour le moment, il va falloir patienter avant de les déguster. Après avoir été enfouies pendant 118 ans, les bouteilles peuvent patienter quelques mois de plus avant de finir en flûtes.

► Retrouvez le reportage d'Odile Longueval et Xavier Claeys


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus