Marne : une toile de Fragonard sauvée de l'oubli, mise à prix 1,5 million d'euros

Un chef-d’œuvre de la peinture ancienne disparu depuis plus de 200 ans et retrouvé par Antoine Petit, commissaire-priseur à Épernay sera présenté aux enchères samedi 26 juin 2021 à Épernay avec une estimation de 1,5 à 2 millions d’euros.

Ce tableau est estimé entre 1,5 et 2 millions d'euros.
Ce tableau est estimé entre 1,5 et 2 millions d'euros. © Christian Baraja

C'est le genre d'histoire qui a de quoi faire rêver ! Et alimenter encore longtemps les espoirs autour de la question "avez-vous un trésor caché chez vous ?". Un chef-d’œuvre de la peinture ancienne disparu depuis plus de 200 ans a ainsi été retrouvé chez des particuliers par Antoine Petit, commissaire-priseur à Épernay. Le tableau sera présenté aux enchères samedi 26 juin 2021 à 15h30 (en live sur internet) par la maison de ventes Enchères Champagne d’Épernay avec une estimation de 1,5 à 2 millions d’euros.

 

Une toile à laquelle personne n'avait prêté attention

Un nouveau tableau vient aujourd’hui s’ajouter au corpus d’un artiste emblématique du XVIIIe siècle, Jean-Honoré Fragonard (1732-1806). Personne n’avait jusqu’alors prêté attention à cette peinture de format ovale représentant un « Philosophe lisant », qui était conservée dans la même famille depuis de nombreuses générations... Exhumée de l’oubli par le commissaire-priseur Antoine Petit à l’occasion d’un inventaire de succession, elle a été authentifiée par le Cabinet Turquin, spécialisé dans la peinture ancienne.

"Dans le salon d’un appartement de caractère situé dans la Marne, accroché très en hauteur, se trouvait un tableau de format ovale qui m’a tout de suite attiré, raconte le commissaire-priseur. Je décide de le décrocher pour l’examiner de plus près et mon sentiment se confirme lorsque je l’ai entre les mains : la touche du peintre est manifestement experte, ses coups de pinceaux incroyablement francs. Au dos de la toile figure une inscription à peine lisible gravée directement sur le cadre en bois doré : “ Fragonard”. Cette mention ainsi que la grande qualité de la composition étaient jusqu’alors passées totalement inaperçues"

Fragonnard

Les experts datent cette toile des années 1768-1770, à l’apogée de la carrière de Fragonard, période au cours de laquelle il osera redéfinir son style pictural pour exalter le plaisir de la peinture. Très rares sur le marché de l’art, les œuvres réalisées au cours de cette période sont aujourd’hui les plus recherchées par les acheteurs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture