Municipales 2020 à Aÿ-Champagne : le maire sortant Dominique Lévêque l'emporte avec 37 voix d'avance

Ce dimanche 28 juin, les électeurs étaient peu nombreux à se déplacer aux urnes. Une abstention forte qui n'a pas empêché le maire sortant d'Aÿ-Champagne de se faire réélire avec 51% des voix.

À l'issue du premier tour, trois listes étaient qualifiées pour briguer la mairie d'Aÿ-Champagne. Faute d'accord, celle de Philippe Brun s'est désistée
À l'issue du premier tour, trois listes étaient qualifiées pour briguer la mairie d'Aÿ-Champagne. Faute d'accord, celle de Philippe Brun s'est désistée © © October Ends

Seulement 37 voix. Le maire sortant d'Aÿ-Champagne, Dominique Lévêque (divers gauche), l'a emporté au second tour des élections municipales ce dimanche 28 juin, avec 51,09% des scrutins, soit seulement 37 voix d'écart sur son adversaire. Face à lui, le candidat divers centre Jean-François Rondelli a totalisé 48,91% des votes. L'ambiance est festive pour les deux listes, "vous imaginez bien autour d'une flute de champagne, puisque nous sommes à Aÿ-Champagne", sourit Dominique Lévêque. Et d'ajouter : "Je constate qu'il n'y a pas eu de report intégral je suis pour ma part satisfait. Peu importe le nombre de voix en plus, je suis vainqueur et je compte bien mener une politique pour réconcilier les Agéens."

"C'est la fête, car c'est un bon résultat. Faire un écart de 37 voix sur la commune, avec le bonus covid qui a permis au maire de communiquer pendant trois mois, c'est exceptionnel", s'enthousiasme Jean-François Rondelli. Le taux de participation est de 44% pour ce second tour contre 57,3% en 2014. "Je suis plus en colère par rapport à l'abstention, c'est incroyable de voir qu'on n'a que 40% de participation", regrette le candidat divers centre.

Seulement, ces 37 voix d'écart vont coûter cher à l'opposition, qui ne disposera que de 8 sièges au conseil municipal contre 25 pour la majorité. "On va être honnête : notre action ne pourra qu'être limitée car on n'aura pas la possibilité de faire grand-chose avec 8 voix sur 33." Et Rondelli de souligner : "Toutefois, la situation est inédite puisque Dominique Lévêque va devoir travailler avec de l'opposition. A chaque fois, il était seul à se présenter."

Seulement 37 voix ont séparé les deux listes ce dimanche 28 juin
Seulement 37 voix ont séparé les deux listes ce dimanche 28 juin © FTV

 

Une avance dès le premier tour

Il faut dire que le maire sortant avait acquis une avance confortable, recueillant 44,12% des voix à l'issue du premier tour. De son côté, le candidat centriste Jean-François Rondelli faisait 35,69%. L'autre adversaire centriste, Philippe Brun, avait quant à lui remporté plus de 20% d'électeurs. À eux deux, ils auraient pu faire barrage au maire sortant, présent depuis plus de quarante ans au conseil municipal agéen. Faute d'accord, ils n'avaient pas fusionné leurs listes, même si Philippe Brun avait personnellement appelé à voter pour Rondelli.

Cela faisait plus de 40 ans que Dominique Lévêque est présent au conseil municipal d'Aÿ-Champagne, dont 31 ans à la tête de la mairie. Également président et fondateur de de la CCGVM, communauté de commune de la grande vallée de la Marne, président du parc naturel régional de la montagne de Reims et conseiller départemental, ses différents mandats en font un homme politique de premier plan dans le département.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter