• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Vendanges 2018 : premiers coups de sécateur chez un vigneron à Ambonnay

© Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne
© Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne

Ce n'est pas encore le début officiel des vendanges, mais à Ambonnay, dans la Marne, un vigneron a obtenu une dérogation pour couper ses premières grappes. 
 

Par FM avec Isabelle Forboteaux

"On est bien ... on est même très bien !", se félicite la famille Beaufort, à Ambonnay dans la Marne. L'équipe de vendangeurs part en intervention, et ce vendredi matin, l'urgence est dans les vignes ! A Ambonnay, la famille Beaufort possède 1,60 hectare et au vu de l'état du raisin, elle a obtenu une dérogation pour couper ses premières grappes dès ce vendredi.

Le pinot noir des parcelles de la famille ne peut plus attendre. L'état sanitaire de la vigne est très bon, mais le tri est nécessaire car les parcelles sont assez hétérogènes. Certaines baies sont très mûres et commencent même à éclater. D'autres demandent encore un peu de temps.
 

Vendanger un 17 août, une première pour la famille Beaufort


Vendanger un 17 août est une grande première chez ces vignerons et pour l'équipe de vendangeurs à leurs côtés. Certains sont des habitués qui retrouvent le plaisir de la pause casse-croute et de l'ambiance conviviale. D'autres sont des étudiants, qui pour certains, se réjouissent de pouvoir faire les vendanges intégralement cette saison.

Ces premiers coups de sécateurs sont une exception. La réunion déterminant les dates de vendanges pour l'ensemble du vignoble champenois aura lieu ce samedi. La famille Beaufort, elle, poursuivra les siennes dans l'Aube, en début de semaine prochaine.

Le reportage de la rédaction de France 3 Champagne-Ardenne

Vendanges 2018 : premiers coups de sécateurs à Ambonnay dans la Marne



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus