Gilets jaunes. La préfecture de la Marne prend des mesures d'interdiction pour la 14ème journée de mobilisation

La Préfecture de la Marne a pris des mesures, estimant "nécessaire de prévenir tout acte de violence qui pourrait provoquer des blessés et conduire à ce que du mobilier soit cassé" pour la 14ème journée de mobilisation des gilets jaunes ce 16 février.
 

En tout, elles sont au nombre de neuf. La Préfecture de la Marne a publié dans un communiqué ce 15 février des mesures d'interdiction dans neuf communes : Reims, Tinqueux, Cormontreuil, Taissy, Bétheny, Saint-Léonard, Saint-Brice-Courcelles, Gueux et Fismes entre 9h et minuit.

La Préfecture avance les raisons suivantes : "Des rassemblements dans le cadre du mouvement des « gilets jaunes » ont conduit à des troubles à l’ordre public et de la grande violence sur le territoire français depuis plusieurs semaines."

Retrouvez la liste de ces interdictions :

  • la vente, la détention, le transport, la distribution et l’achat de carburants à emporter en bidon ou tout autre récipient transportable, ainsi que d’accélérateurs de carburant et de gaz
  • la vente, la détention, le transport, la distribution et l’achat d’acide et de tout autre produit inflammable ou chimique
  • la vente, la détention, le transport, l’achat et l’usage de pétards, feux d’artifices ou fumigène sur la voie publique, à l’exception des personnes majeures titulaires du certificat de qualification F4-T2 niveaux 1 ou 2
  • le port et le transport sans motif légitime d’armes, de munitions et d’objets pouvant constituer des armes au sens de l’article 132-75 du code pénal
  • la détention et le transport de tout objet contondant sans motif légitime
  • le transport sans motif légitime de matériaux combustibles (pneus, poutres, paille, bois, palettes, etc.)
  • le transport de bouteilles de verre
  • la consommation et le transport de boissons alcoolisées sur la voie publique en dehors des lieux spécialement réservés à cet effet
  • le port d’objets aboutissant à la dissimulation du visage.