INFO FRANCE 3. Miss 15/17 Marne : un membre du jury de présélection mis en examen pour viol sur mineur

Selon nos informations, un homme a été mis en examen fin février pour viol, agression sexuelle et corruption de mineur. Il faisait partie du jury de présélection du concours de beauté Miss 15/17 Marne.

Un homme qui participait au jury de sélection du concours de beauté Miss 15/17 Marne a été mis en examen pour viol, agression sexuelle et corruption de mineur de plus de quinze ans, a appris France 3 Champagne-Ardenne auprès d'une source proche du dossier.

Il n'était pas directement membre de l'association qui organise l'événement, mais a été embauché à plusieurs reprises en tant que prestataire. L'homme a proposé lors de plusieurs éditions du concours un spectacle d'hypnose face aux jeunes participantes. Il était également présent lors de week-ends d'intégration avec les adolescentes, où il a proposé des prestations d'hypnose.

Le procureur de la République de Reims, François Schneider, nous a confirmé la mise en examen de cet homme, qui remonte au 23 février dernier. Il a été placé en détention provisoire avant d'être remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une plainte a été déposée par le père d'une participante au concours.

Le comité de Miss 15/17 Marne "au courant de rien"

L'enquête s'intéresse, pour l'heure, à une période allant de novembre 2022 à septembre 2023 et à deux jeunes filles. Pour l'une d'elles, des faits qualifiables de viol, d'agression sexuelle et de corruption de mineur sont reprochés au prestataire. Pour l'autre, il s'agit uniquement de corruption de mineur. Nous avons obtenu confirmation que le viol présumé concerne une participante au concours de beauté.

Des membres du comité Miss 15/17 Marne disent "tomber des nues" en apprenant l'ouverture d'une enquête. "Jusqu'au moment de la plainte, on n'était au courant de rien", nous explique-t-on sous couvert d'anonymat. L'organisation bénévole du concours dit avoir eu, jusqu'à encore récemment, une pleine confiance en ce prestataire.

On nous assure par ailleurs que les jeunes filles, mineures, ne sont jamais laissées seules pendant le déroulement du concours. "Si on avait eu l'ombre d'un doute à un seul moment, bien évidemment qu'il n'aurait pas rencontré les filles", affirment nos interlocuteurs.

L'homme conteste les faits

Nous avons contacté l'avocate de l'homme mis en examen ce vendredi 15 mars 2024. Maître Juline Fouley indique que son client conteste tous les faits qui lui sont reprochés.

Elle ajoute qu'il n'a pas été entendu de nouveau par les enquêteurs depuis son placement sous contrôle judiciaire. L'homme est, selon elle, "soucieux de se mettre à la disposition de la justice, parce qu'il a des choses à dire". L'avocate a toutefois refusé de s'exprimer sur le fond du dossier.

L'instruction se poursuit. L'homme reste présumé innocent. La prochaine élection de Miss 15/17 Marne est prévue le 6 avril prochain à Châlons-en-Champagne, il n'y participera pas.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité