Lac du Der (Marne) : les gendarmes renforcent leur dispositif de surveillance durant l'été

Le poste avancé de la gendarmerie de la Marne sera de nouveau opérationnel cet été au Lac du Der. Cette brigade provisoire assurera à partir du 4 juillet 2020, des missions de surveillance, de sécurité et de prévention, sur le plus grand lac artificiel d'Europe. 

L'accueil de la gendarmerie du Lac du Der est ouvert tous les jours, de 9h à 12h puis de 14h à 19h.
L'accueil de la gendarmerie du Lac du Der est ouvert tous les jours, de 9h à 12h puis de 14h à 19h. © Gendarmerie
Comme chaque été depuis une trentaine d'années, des gendarmes prennent leur quartier au lac du Der (Marne). Du 4 juillet jusqu'au 31 août 2020, un poste avancé de la gendarmerie sera de nouveau installé sur le port de Giffaumont-Champaubert. 4 militaires du secteur vont tenir cette petite brigade provisoire durant l'été. "Leur mission, c'est de contrôler, de patrouiller et d'être là en cas de problème, comme ils le font en temps normal", explique le responsable de la communication de la gendarmerie de la Marne. 

Sur une zone comprenant la plage, le port et les commerces, les gendarmes en charge de la surveillance du site touristique, pourront intervenir à pied, à vélo, en voiture ou en bateau. "Ils sont là notamment pour la législation fluviale. Ils ont une embarcation, ils sont en mesure d'intervenir s'il y a des bateaux qui vont trop vite ou des jets skis qui ne respectent pas la réglementation", précise la gendarmerie de la Marne. La brigade fluviale provisoire vérifie ainsi que les plaisanciers sont bien en possession d'un permis fluvial en règle et du matériel de sécurité, type feux de détresse ou extincteurs. "Ils ne font pas de surveillance de baignades mais peuvent être amenés à porter assistance ou secours aux baigneurs", rappelle le communicant de la gendarmerie. "Mais si quelqu'un fait un malaise, ils sont formés pour intervenir", ajoute t-il.

En plus de la surveillance du plan d'eau, les gendarmes qui disposent d'un bureau de plainte et d'enquêtes, peuvent intervenir pour toutes autres infractions commises aux alentours du lac du Der. Un accueil sera assuré tous les jours de 9h à 12h puis de 14h à 19h. "S'il y a un vol sur zone, ils peuvent être amenés à enquêter. Je pense notamment aux vols à la roulotte sur les parkings ou au trafic de stupéfiants.  
Si une personne rentre de la plage et retrouve sa voiture fracturée sur le parking, il pourra aller porter plainte directement à ce poste avancé". 
Lors de leurs missions, les gendarmes peuvent être conduits à s'éloigner un peu du lac pour effectuer des contrôles de vitesse ou d'alcoolémie sur les routes qui mènent au site touristique. 
© Chloé Bion / France 3 Champagne-Ardenne
 

Rassurer les touristes et les commerçants

En voiture, à pied ou encore en vtt, l'objectif est d'être visible pour dissuader les auteurs d'une future infraction et rassurer les touristes. Et cela fonctionnne selon le directeur de l'office de tourisme du lac du Der, Olivier Jest. "Ça rassure énormément. Les touristes sont ravis de voir les gendarmes. Ils sont très présents. On les voit partout. Depuis quelques années, on a eu la garde républicaine et c'est encore plus apprécié". 
Cet été, pas de patrouilles à cheval mais les gendarmes seront bien présents pour sécuriser le site et protéger visiteurs et commerçants. "Ils font le tour des commerces une à deux fois par jour. Ils verbalisent très peu, ils font surtout du rappel au règlement, de la pédagogie. Ils font beaucoup de prévention", raconte le directeur de l'office du tourisme. 

Chaque année, le plus grand lac artificiel d'Europe attire un à un million deux cent mille touristes dont 60% durant la période estivale qui va de juin à août. Avec la crise sanitaire, les professionnels du tourisme s'attendent à accueillir cet été plus de monde et notamment des Français qui auront renoncé à des vacances à l'étranger. Pour l'heure, la gendarmerie a reconduit le même dispositif de surveillance que l'an passé, mais les autorités ne s'interdisent pas de le renforcer en cas de très forte affluence touristique. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lac du der-chantecoq tourisme économie police société sécurité vacances sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter