• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

L’affaire d’Avenay-Val-d’Or jugée pendant trois jours aux Assises de la Marne

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

La Cour d'Assisses de la Marne juge à partir de ce mercredi 27 avril, Cédric Helstroffer, ce père de famille de 34 ans qui dans la nuit du 24 au 25 mai 2014 a tiré sur son fils de 3 ans à Avenay-Val-d’Or.

Par Isabelle Forboteaux

Trois jours d’audience et verdict attendu pour vendredi 29 avril. La cour d’Assises de la Marne décide, à partir de ce mercredi, du sort de Cédric Helstroffer.
Dans la nuit du 24 au 25 mai 2014, à Avenay-Val-d’Or, un petit village de la Marne, ce père de famille avait tiré sur son fils de 3 ans qu’il refusait de rendre à son ex-compagne.
Les gendarmes et le GIGN, sur place rapidement, faisaient face à un homme très déterminé qui n’a jamais voulu négocier et libérer son fils qu’il détenait en otage.
Lors de l’assaut du GIGN, Cédric Helstroffer tirait sur son enfant et le blessait très grièvement au thorax. Plusieurs coups de feu étaient aussi dirigés vers les militaires de la gendarmerie.
Depuis les faits, l’homme est en détention provisoire à la prison de Charleville-Mézières.
Cédric Helstroffer est jugé, entre autres, pour tentative d’assassinat sur mineur par ascendant.
Il risque la réclusion à perpétuité.

A lire aussi

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus