Un collectif pour construire la politique culturelle de la Grande Région ACAL

Ce lundi 25 janvier, le collectif du 20 janvier s'est rassemblé au Manège de Reims en assemblée plénière afin de réfléchir et être force de proposition pour construire une politique culturelle ambitieuse dans cette nouvelle grande région.

Le collectif du 20 janvier est donc cette organisation qui rassemble les acteurs de la culture de la grande région. Ce collectif de veille et d'action s'est constitué il y a un an, le 20 janvier. Il regroupe aujourd'hui 200 professionnels issus des trois ex-régions qui travaillent dans le secteur du spectacle vivant mais aussi des arts plastiques et de la filière du livre. Pour ce collectif la grande région est une chance, tout en veillant au maillage de cette nouvelle collectivité territoriale.

Ces professionnels sont très attentifs à la culture en région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, d'autant plus que début janvier, aucune vice présidence n'est attribuée. Il y existe juste une simple commission. Se pose dès lors la question pour les budgets 2017. Comment sera financée la culture sachant que certains dispositifs pourraient varier du simple au triple entre les trois anciennes régions.

Le collectif du 20 janvier souhaite la mise en place d'une instance de co-organisation et de co-construction de la politique culturelle, joignant élus et collectif, comme cela avait été imaginé d'abord en Lorraine puis en Champagne-Ardenne​.

Voir notre reportage diffusé dans le JT 19/20 de ce lundi 25 janvier 2016

Ce lundi 25 janvier, le collectif du 20 janvier s'est rassemblé au Manège de Reims en assemblée plénière afin de réfléchir et être force de proposition pour construire une politique culturelle ambitieuse dans cette nouvelle grande région. ©France 3 Champagne-Ardenne


L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité