Attentats de janvier 2015. Garde à vue levée pour les trois personnes interpellées

L'immeuble situé dans le quartier du Vert-Bois à St-Dizier où une personne a été interpellée lundi dans le cadre de l'enquête. / © Stéphane Janeczko / France 3 Champagne-Ardenne
L'immeuble situé dans le quartier du Vert-Bois à St-Dizier où une personne a été interpellée lundi dans le cadre de l'enquête. / © Stéphane Janeczko / France 3 Champagne-Ardenne

Les deux hommes et la femme interpellés en début de semaine dans le cadre de l'enquête sur les attentats commis à Paris en janvier 2015 ont finalement été remis en liberté, faute d'éléments incriminants.

Par Grégoire Schott

Les trois individus placés en garde à vue en début de semaine et transférés au siège de la sous-direction anti-terrorriste (Sdat) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) ont donc été relâchés. Lundi, une femme de 28 ans et un homme de 46 ans avaient été interpellés respestivement à Revin (Ardennes) et à Saint-Dizier (Haute-Marne). Mardi, c'était au tour d'un homme d'une vingtaine d'années d'être arrêté à Reims.

Ces interpellations intervenaient dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris en janvier 2015 et notamment l'attaque contre le journal satirique Charlie Hebdo perpetrée par les frères Chérif et Saïd Kouachi, originaires de Reims. Les enquêteurs cherchaient à déterminer leur rôle exact dans la fourniture d'armes aux tueurs. Aucun élément incriminant n'ayant été relevé, les trois personnes ont donc été libérées. Près de trois ans après les faits, les recherches se poursuivent mais on ne sait toujours pas précisément de quelle manière les terrorristes ont réussi à se procurer leur arsenal...

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus